Publicite

Le stock de la dette publique ivoirienne projeté à 10.071 milliards FCFA à fin 2017



Les projections du stock de la dette publique de la Côte d’Ivoire à fin 2017 ressortent un volume de "10.071 milliards Fcfa", soit 42,7% du Produit intérieur brut (PIB), selon des données statistiques du Trésor public ivoirien.
Publicite
Les besoins de financements des investissements sont déclinés chaque année par l’Etat. Le financement recherché pour l’an 2017 est de 1.296 milliards Fcfa, a dit jeudi Yves Lopez Assi, sous-directeur de la mobilisation des emprunts et dons à la direction générale du Trésor et de la comptabilité publique, lors de la présentation d’une émission d’obligation synthétique de l’Etat ivoirien.  

Au 30 août 2017, l’Etat de Côte d’Ivoire a pu mobiliser 1079,48 milliards dont 732 milliards de Fcfa pour les Eurobonds, 137 milliards pour les emprunts obligataires Tpci, 139 milliards pour les obligations du Trésor et 71 milliards pour les Bons du trésor, a précisé M. Assi.


La Côte d’Ivoire, première puissance économique de l’Uemoa, est dans le TOP 10 des pays à plus forts taux de croissance avec une croissance du PIB de plus de 50%. Le pays qui ambitionne d’être émergent en 2020, a élaboré un programme national de développement de 30.000 milliards pour la période 2016-2020.

Le ratio dette sur le PIB qui est de 42% à fin 2017 est largement en deçà de la norme communautaire de 70% définit par l’Uemoa et 49% pour le Fonds monétaire international (FMI). Quant au déficit budgétaire, il a été contenu dans la norme de 3% grâce à la mobilisation des ressources publiques.

Une émission d’obligation synthétique de l’Etat ivoirien est prévue le 12 septembre 2017 sur le marché financier de l’Union économique ouest-africaine (Uemoa). Elle vise à lever 80 milliards de Fcfa.

« De façon structurelle, nous finançons environ 70% de nos besoins sur le marché financier régional », a déclaré jeudi le directeur général du Trésor et de la comptabilité publique de Côte d’Ivoire Jacques Konan Assahoré, lors du lancement de cette opération à Abidjan.  

Les projections du stock de la dette de 2017 à 2022 montrent par ailleurs « une légère augmentation mais au niveau du PIB, il ressort 38,7% en 2022 », souligne le rapport. En fin juillet 2017, le stock de la dette publique s’est établi à 9.697 milliards Fcfa, soit 41,1% du PIB contre 42,1% à fin 2016.

Les données macroéconomiques pour la période 2012-2016 indiquent une croissance moyenne de 9%. Pour l’année 2017, le taux de croissance prévisionnel est de 8,5% et les projections pour la période 2018-2020 sont de l’ordre de 8%. 

PIG/ap/ls/APA
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
PEAK : 1686064 : 1.61 mb
MEMORY : 1473120 : 1.4 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.