Législatives 2021 : Election apaisée et sans violence, voici le plaidoyer de l’Observatoire de la Solidarité et de la Cohésion Sociale

Les campagnes des élections législatives du 6 mars 2021 ont officiellement démarré depuis le 26 février avec un message de la Commission électorale indépendante (CEI), invitant tous les candidats et les électeurs à relever le défi d’un processus électoral inclusif et apaisé. Le ministère de la Solidarité de la Cohésion Sociale et de la Lutte contre la Pauvreté, à travers son organe de veille et d’alerte, l’Observatoire de la Solidarité et de la Cohésion Sociale (OSCS), appelle tous les acteurs de ces joutes électorales à s’engager effectivement dans la bonne pratique démocratique pour la paix, la stabilité et le développement de la Côte d’Ivoire.   

Les conséquences des violences (morts, blessés, dégâts matériels…) qui ont entaché l’élection présidentielle du 31 octobre 2020, il y a à peine 5 mois, sont encore vivaces dans la mémoire collective. « C’est pourquoi, tirant les leçons de cette triste étape de l’histoire de la démocratie de notre pays, les candidats, les leaders politiques, les différents partisans et sympathisants, parties prenantes à ces élections, doivent tous mener une campagne sans violence, en évitant de véhiculer des rumeurs via les réseaux sociaux, de tenir des propos virulents ou de haine », exhorte le Directeur Général de l’OSCS, Monsieur Tiohozon Ibrahima Coulibaly.

Aussi, ces élections inclusives, à laquelle participe l’opposition, sont l’occasion pour les Ivoiriens, et particulièrement la classe politique, de mettre fin à cette spirale de violences qui a éprouvé ces dernières années les populations, à chaque processus électoral. Il nous faut renouer définitivement avec le vivre-ensemble, la paix, la stabilité politique et la cohésion sociale.

Le monitoring électoral de l’OSCS

Pour ce faire, le bon ton, la tolérance et la non-violence doivent être les maître-mots de ces législatives au cours desquelles les candidats doivent bannir tous les propos, actes et comportements de nature à provoquer des conflits et des divisions entre les populations. Qui elles-mêmes, doivent refuser de se laisser manipulées, en disant non à la violence, sous toutes ses formes.

En outre, pour des élections législatives apaisées, le Ministère de la Solidarité de la Cohésion sociale et de la Lutte contre la pauvreté, à travers l’Observatoire de la Solidarité et de Cohésion Sociale, suit de près le processus. Au regard des missions qui lui sont assignées, l’OSCS organise un monitoring du processus électoral (avant, pendant et après le scrutin du 6 mars) sur l’ensemble du territoire national. Cela dit, depuis l’ouverture de la campagne, 20 superviseurs régionaux et 17 responsables de zone, en collaboration avec tous les moniteurs d’alerte précoce de l’OSCS, répartis sur tout le territoire national, suivent les campagnes des candidats, le déroulement du scrutin et les évènements post-scrutin.

Ainsi, les moniteurs sur le terrain observent les discours et les comportements des candidats et de leurs partisans, et veillent sur la survenue de tout incident ou de l’effectivité de toute menace durant le processus électoral. Lorsque l’OSCS est saisi de tout discours ou situations pouvant menacer le déroulement du processus ou entrainer des violences, il en informe immédiatement les acteurs de réponse pour que des solutions soient trouvées afin d’assurer le bon déroulement du processus électoral.

En définitive, l’Observatoire de la Solidarité et de Cohésion Sociale, tout en saluant le bon déroulement du processus sur l’ensemble du territoire national, en appelle à la responsabilité de tous les acteurs, pour des élections législatives apaisées.


Sercom et Blackson Dodo Sylvain, Correspondant/Akody.com

Laisser un commentaire

PEAK : 1736752 : 1.66 mb
MEMORY : 1522632 : 1.45 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.