Les anciens bénéficiaires des programmes d’échanges du gouvernement américain constituent le maillon des relations entre les États-Unis et la Côte d’Ivoire

A l’occasion de la conférence annuelle qui rassemble tous les anciens boursiers ivoiriens, connus également sous le nom de "Alumni", Katherine Brucker, Chargé d’Affaires de l’Ambassade des États-Unis a déclaré que " Les anciens bénéficiaires des programmes d’échanges du gouvernement américain constituent le maillon essentiel de nos relations avec la Côte d’Ivoire". C’était à l’ouverture ce mercredi 8 novembre 2017 de "Festiv’Idées 2017". 


Selon, une note de ladite Ambassade, plus de 200 bénéficiaires et anciens boursiers ivoiriens qui ont été aux États-Unis ou ont bénéficié des programmes éducationnels financés par le gouvernement américain prennent part à cette conférence qui se déroule du 8 au 9 novembre 2017 à Abidjan. Il s’agit du programme Fulbright et Humphrey ; le Young African Leadership Initiative (YALI), le Mandela Washington Fellowship, le programme des Visiteurs Internationaux (IVLP) ; le Community College Initiative Program (CCIP) ; le programme Study of U.S. Institutes (SUSI), et bien d’autres.  

La Côte d’Ivoire quant à elle, compte plus d’un millier d’anciens boursiers des États-Unis, parmi lesquels, le Vice-président, Daniel Kablan Duncan ; Mme Raymonde Goudou Coffie, Ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique; Mme Kaba Nialé, Ministre du Plan; et Mme Massara Touré, le Vice Gouverneur du District de Yamoussoukro.  

"La mission de l’Ambassade des États-Unis ici portant notamment sur : la promotion de la bonne gouvernance et la transparence, l’encouragement d’une croissance économique inclusive, l’appui à la réforme du secteur de la sécurité, et l’amélioration du système de santé en Côte d’Ivoire, se renforce davantage grâce à des partenariats avec des gens comme vous qui nous connaissent et qui nous font confiance" a ajouté Mme Brucker.

Avant d’encourager les "Alumni" doivent "être des artisans du changement dans les domaines de la gestion publique, de l’entrepreneuriat, de la société civile et de l’enseignement supérieur".

La conférence de cette année sera marquée par des panels qui seront animées par les anciens boursiers et porteront essentiellement sur des thèmes tels que : l’apprentissage de l’Anglais, la promotion de l’entrepreneuriat, l’autonomisation de la femme, l’engagement civique, la promotion de la bonne gouvernance, la santé et les droits de l’homme.  

Plus de 100 candidats, plus de 1300 étudiants, dont la plupart viennent de l’Afrique Francophone sont attendus dans le cadre de ces programmes d’échanges.

Penouel D. / Akody.com


Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
PEAK : 1701392 : 1.62 mb
MEMORY : 1455728 : 1.39 mb