Publicite

Les nominations dans l’Administration visent à impulser une nouvelle dynamique (Gouvernement)

Abidjan - Loin de reposer sur des calculs politiques, les nominations récemment intervenues dans l’Administration et dans des structures de l’Etat obéissent davantage à un souci d’ impulser une nouvelle dynamique à l’action gouvernementale, a assuré, mercredi, le porte-parole du gouvernement, Bruno Nabagné Koné.
Publicite
Le gouvernement a validé en conseil des ministres, sur la base de la délibération du 31 juillet du comité en charge d’examiner les propositions, une liste de nominations qui consacre le départ de plusieurs hauts responsables dont Massandjé Touré-Litse, désormais ex-directeur général du Conseil Café-Cacao. Elle est remplacée par l’ancien vice-président du conseil d’administration de cet organe de régulation, Yves Ibrahima Koné.

De nouvelles personnalités ont également été nommées notamment à la tête du Fonds d’entretien routier (FER), de l’Agence de gestion des routes (AGEROUTE) et de la Société ivoirienne de construction et de gestion immobilière (SICOGI) à savoir respectivement Lansiné Diaby (anciennement directeur du Plan), Pierre Dimba, coordonnateur du Projet de renaissance des infrastructures de Côte d'Ivoire (PRICI), et Bouaké Fofana (ex-DG de l’AGEROUTE).

Liant ces nominations à l’actualité, une opinion relayée par voie de presse, y perçoit une purge politique. Le porte-parole du gouvernement lors de sa conférence de presse d’après conseil a battu en brèche cette façon de voir, évoquant plutôt des motivations d’ordre technique.

« Quand vous regardez la liste des nominations qu’il y a eues ou la liste des personnes qui ont dû quitter leur poste, vous verrez qu’il n’y a pas une seule couleur politique. Tous les partis politiques sont concernés. L’objectif ici, est d’impulser une nouvelle dynamique», a-t-il déclaré.

«Nous sommes à trois ans du mandat du président de la République Alassane Ouattara, je pense que c’est lui qui a été élu par les Ivoiriens et c’est lui qui est comptable à la fin de son deuxième mandat de ce qu’il aura réalisé. Permettons qu’il désigne les personnes qui sont à même de remplir les missions qu’il leur confie. Faisons confiance, il n’y a aucun aspect politique derrières ces nominations, il suffit de prendre la liste des personnes nommées et vous verrez que c’est équilibré voire déséquilibré dans le sens du parti au pouvoir. Donc on ne peut pas dire que c’est politique », a-t-il insisté.

Au titre de ces nouvelles nominations, Bakary Sanogo, conseiller en communication du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly remplace Anne-Marie Konan-Payne à la tête du Centre d’information et de communication gouvernementale (CICG). Assurant les charges de directeur général par intérim du Conseil du coton et de l'anacarde, Adama Coulibaly a été confirmé. Jean Claude Kouassi Kouassi a pour sa part a été porté la tête du Laboratoire national des travaux publics (LBTP).


 AIP
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1728488 : 1.65 mb
MEMORY : 1510776 : 1.44 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.