Publicite

Les pétitionnaires du PDCI justifient leur démarche et s’interrogent : « Peut-on reprocher à des responsables d’un tel niveau, de rechercher pour leur pays, leurs familles et pour tous leurs frères et sœurs ivoiriens la paix rien que la paix ? »

Dans leur mémorandum explicatif, reçu en exclusivité par l’Intelligent d’Abidjan, les pétitionnaires du PDCI-RDA ont tenu à se justifier sur le sens et la noblesse de leur démarche, qui n’aurait rien à voir avec de la trahison. Car est-ce une faute de militer en faveur de la stabilité de la Côte d’Ivoire ? Peut-on reprocher à des responsables d’un tel niveau, de rechercher pour leur pays, leurs familles et pour tous leurs frères et sœurs ivoiriens la paix, rien que la paix ? Se sont-ils interrogés.
Publicite

Les quatre points essentiels qui ont motivé leur démarche

Face au vif débat suscité par leur pétition contre une rupture du dialogue entre leur parti et le RHDP, les cadres du PDCI-RDA, signataires du document, ont rendu public le mémorandum explicatif de leur démarche. Selon l’Intelligent d’Abidjan, qui cite ces principaux signataires, leurs motivations sont soutenues par quatre points essentiels.

D’abord, ils seraient tous très attachés au PDCI RDA, leur parti de cœur, dont ils ne veulent en aucun cas la dissolution, comme le supposent leurs détracteurs.

Ensuite, ces cadres disent respecter profondément le statut et la personne même du président Henri Konan Bédié à qui ils seraient redevables et auquel ils voueraient un respect dû à son rang.

En outre, ils accorderaient surtout un grand prix au dialogue avec les autres formations politiques du RHDP avec lesquels ils souhaitent la création d’un groupement dans lequel chacun conservera toutefois son identité et sa personnalité. C’est d’ailleurs ce que préconisaient Henri Konan Bédié et ses supporters.

Enfin, toujours selon l’Intelligent d’Abidjan, ils seraient des défenseurs infatigables de la paix et de la stabilité en Côte d’Ivoire qui, soulignent-ils, n’a que trop souffert des désordres politiques et des intolérances accélérées et entretenues par les ambitions personnelles.

Peut-on reprocher à des responsables d’un tel niveau de rechercher la paix ?

Les signataires de la pétition se disent préoccupés par le bonheur des Ivoiriens, qui seraient devenus des Ivoiriens nouveaux. Ils notent donc que « La Côte d'Ivoire a changé. La Côte d'Ivoire change. Les ivoiriens ont changé. Les ivoiriens changent. »

Par conséquent, reconnaissent-ils, « Nos méthodes pour les conquérir aussi doivent changer. Il ne peut en être autrement. »

Fort de toutes ces motivations, les signataires de la pétition sont en droit de se demander : « Au fait, peut-on reprocher à des responsables d’un tel niveau, de rechercher pour leur pays leur familles et pour tous leurs frères et sœurs ivoiriens la paix rien que la paix ? Peut-on leur reprocher de chercher à aider le Président de leur parti à améliorer la présence du PDCI RDA dans les veines sociales de la Côte d’Ivoire ? »

Relevons que parmi ces pétitionnaires, nous retrouvons des personnalités de haut rang du PDCI-RDA, notoirement connues pour leur attachement au RHDP, dont le Vice-président Daniel Kablan Duncan, le président du Sénat Jeannot Ahoussou et les Ministres Charles Diby Koffi et Robert Beugré Mambé.




Paula K. avec Alex Dimeco, Correspondant/Akody.com

 

 
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1726768 : 1.65 mb
MEMORY : 1471504 : 1.4 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.