Les salaires des travailleurs du secteur privé bientôt revalorisés (patronat ivoirien)

Les salaires des travailleurs du secteur privé ivoirien seront bientôt revalorisés à la suite d’une concertation entre le patronat et les syndicats de travailleurs à travers la Commission indépendante permanente de concertation (CIPC) dirigée par Bernard Ndoumi.

« Dans la plupart des pays, il y a toujours des conflits entre employeurs et salariés. Nous avons opté pour une autre forme de collaboration avec les salariés », a confié Bernard Ndoumi , Président de la Commission indépendante permanente de concertation (CIPC), membre de la Confédération générale des entreprises de Côte d'Ivoire (CEGECI) ,au cours d'une rencontre avec la presse sur le processus de négociation portant sur la revalorisation des salaires des travailleurs du privés.

Les négociations sectorielles amorcées sur la base de la recommandation du 6 mars 2015 ont permis de parvenir à des accords entre employés et travailleurs dans vingt secteurs d'activités selon Bernard Ndoumi.

Il s'agit entre autres des secteurs,« banque 11%, l'assurance 11%, Agricole, élevage et forestier, production agricole 8%, entreprises pétrolières de distribution 8,17%, commerce, distribution, négoce et profession libérales, industrie textile 8%, transport de fonds et valeur 7%» , a expliqué M. Ndoumi.

La revalorisation du salaire minimum agricole garanti (SMAG) a été également discutée au sein de la CIPC. Sur ce sujet, l'on a abouti «le 6 mars 2015 à une recommandation portant revalorisation du SMAG à hauteur de 25%, transmise au ministère d'Etat en charge de l'emploi », a par ailleurs précisé le président de la CIPC. Les discussions se poursuivent dans les autres secteurs d'activités, a rassuré Bernard Ndoumi.

« Nous appelons les partenaires sociaux des secteurs aériens , maritimes, de nettoyage et de l'insalubrité de tout mettre en œuvre pour finaliser leur discussions et permettre la prise d'un arrêté d'extension par le ministre en charge du travail » , a ajouté M. Ndoumi .

Un courrier contenant ces points d'accord sera transmis au ministère d'Etat, ministère de l'emploi, des affaires sociales et de la formation professionnelle. La Commission indépendante permanente de concertation (CIPC) a été créée le 8 avril 1996 par la volonté des dirigeants du Patronat et des Centrales syndicales de travailleurs.
Elle a pour objet de traiter les problèmes d'intérêt commun ou spécifiques aux employeurs et aux travailleurs, membres des organisations représentées au sein de la Commission. La CIPC est composée de six représentants du Patronat et six représentants des Centrales syndicales de travailleurs.

  SY/ls/APA 

Laisser un commentaire

PEAK : 1727816 : 1.65 mb
MEMORY : 1526016 : 1.46 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.