Miss Monde 2018 : Alors que Suy Fatem Miss Côte d’Ivoire 2018, c’est sa 1ère Dauphine qui représentera le pays. En voici les raisons.

La 68e édition du concours Miss Monde aura lieu le 8 novembre 2018 à Sanya en Chine. Au moins 80 reines de la beauté venues du monde entier seront en compétition, parmi lesquelles la Miss Côte d’Ivoire. Alors que tout le monde s’attendait à ce que ce soit Suy Fatem qui représente notre pays à ce rendez-vous mondial de la beauté, c’est plutôt Gémina Gbato qui y sera. On vous explique la décision.


Gémina Gbato à Miss Monde au lieu de Suy Fatem

Cette année, la Côte d’Ivoire a été candidatée pour représenter, avec 13 autres pays, le continent africain à Miss Monde. Elue Miss CI le 1er juin dernier, Suy Fatem est la représentante légitime de notre pays, dans les règles. Pourtant, si le nom de Suy Fatem figure parmi les 55 candidates inscrites pour l’instant sur les tablettes de Miss Monde 2018, parce que déjà élues dans leurs pays respectifs, la Miss CI n’y sera pas. Les organisateurs devraient bientôt gommer son nom et inscrire un autre, celui de Gémina Gbato. Eh oui, c’est la première Dauphine de Miss Côte d’Ivoire 2018 qui a été choisie pour porter le drapeau ivoirien à Sanya en décembre prochain. L’on rapporte que Suy Fatem même est d’accord avec ce choix qui n’est en rien irrégulier car l’organisation de Miss Monde permet aux pays engagés de choisir la Miss qui leur convient parmi leur quatuor.

Les atouts de la première Dauphine

Selon les informations en notre possession, Suy fatem aurait souhaité, bien avant que le COMICI se prononce, qu’une autre candidate représente la Côte d’Ivoire, comme par exemple sa première Dauphine Gémina Gbato. Pourquoi ? Eh bien parce qu’il y a des critères spécifiques de Miss Monde qui désavantage Suy Fatem, et surtout qui mettent en exergue Gémina Gbato. Quels sont-ils ces critères ? Quelques-uns de ces critères sont la taille, la danse, le sport et surtout le speech. A ce sujet, Gémina Gbato ferait l’unanimité autant parmi les Miss que parmi les responsables du COMICI. En outre, la première Dauphine possède un bagage intellectuel formidable. En 4e année d’ingénierie pétrolière, Miss Gbato serait aussi bilingue car parlant couramment le Français et l’Anglais. D’ailleurs, c’était elle la porte-parole des nouvelles Miss CI lors de leur récent séjour à Paris. Enfin, Gémina Gbato serait une jeune fille très éveillée et entreprenante. Toutes ces qualités réunies ont pesé dans la balance du COMICI. Bien sûr, cette décision a été prise en concertation avec Suy Fatem qui n’aurait pas fait de difficultés. Pleine d’humilité et de patriotisme, la Miss CI 2018 aurait mesuré la justesse de la candidature de Gémina Gbato.

Mais attention aux fausses interprétations ! Cela n’enlève rien à son titre de Miss CI. Elle a amplement mérité sa couronne. Ici, il s’agit davantage de répondre aux standards occidentaux plus qu’aux critères nationaux.

Fort de ses atouts, Gémina Gbato ira en Chine le 8 décembre prochain pour porter haut le drapeau ivoirien. Deviendra-t-elle la première Miss CI sacrée Miss Monde et la 6e Miss africaine élue reine de la beauté universelle après Rolene Strauss en 2014 (Sud-africaine), Agbani Darego en 2001 (Nigériane), Anneline Kriel en 1974 (Sud-africaine), Penelope Anne Coelen en 1958 (Sud-africaine) et Antigone Costanda en 1954 (Egyptienne aux racines grecques) ?


Paula K. avec Alex Dimeco,correspondant / Akody.com

Laisser un commentaire

PEAK : 1716072 : 1.64 mb
MEMORY : 1510704 : 1.44 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.