Mme Oulaï Madeleine dément les propos de M. Guikahué : « J’ai effectivement demandé pardon, mais je n’ai pas dit que j’ai été manipulée ».

Lors d’une conférence de presse qu’il a donnée hier dimanche, le Professeur Maurice Kacou Guikahué, Secrétaire exécutif du PDCI-RDA, a laissé entendre que Madame Oulaï Madeleine, présidente des femmes du parti, a avoué avoir été manipulée au sein du RHDP. Cette dernière a réagi pour apporter un démenti aux propos du bras droit d’Henri Konan Bédié.


Une confidence signée Maurice Kacou Guikahué

Au cours d’une conférence tenue ce dimanche 22 juillet 2018, Maurice Kacou Guikahué, Secrétaire exécutif du PDCI-RDA a fait une certaine confidence aux militants de son parti, rassemblés pour la circonstance. A propos de l’honorable Oulaï Madeleine, député de Blolequin et présidente des femmes du PDCI-RDA, il a déclaré : « Oulaï Madéleine, qui a participé à l’Assemblée Générale constitutive en qualité de membre fondateur du RHDP, parti unifié, est venue présenter ses excuses au Président du parti. Elle a reconnu qu’elle avait été manipulée », sous-entendu manipulée par les cadres pro parti unifié. Ainsi, la présidente des femmes du PDCI aurait échappé aux sanctions parce qu’elle a fait acte de contrition et a avoué avoir été sous l’influence de quelques zélés du RHDP. 

Madame Oulaï Madeleine ne se reconnait pas dans ces déclarations

Peu après cette sortie, la présidente des femmes du PDCI-RDA, l’honorable Oulaï Madeleine, a réagi pour infirmer les propos du Secrétaire exécutif de son parti. Elle admet avoir effectivement demandé pardon au Président Bédié pour avoir désobéi, mais nie avoir dit qu’elle a été manipulée par qui que ce soit. « Je lui ai dit que je regrettais d’être partie sans avoir son accord, ni son aval. J’ai effectivement demandé pardon, mais je n’ai pas dit que j’ai été manipulée. A mon âge on ne peut pas me manipuler. J’agis en toute conscience. », peut-on lire dans une déclaration du député de Blolequin. Elle juge donc diffamatoire les insinuations de Maurice Kacou Guikahué, tendant à la ridiculiser, voire à l’infantiliser. 

Ajoutons que c’est la deuxième fois, en l’espace d’un mois, que Maurice Kacou Guikahué se met à dos les femmes du PDCI-RDA. Il s’était déjà attiré les foudres du député de Cocody Yasmina Ouégnin, en début juillet, après avoir mimé, au cours d’une rencontre à Paris avec les militants PDCI, les présumées pitreries qu’elle aurait faites en protestation contre les décisions politiques de Bédié en 2014. 


Paula K. avec Alex Dimeco, correspondant / Akody.com

Laisser un commentaire

PEAK : 1706800 : 1.63 mb
MEMORY : 1500664 : 1.43 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.