Publicite

Municipales 2018 : La candidature de Zebret Souleymane, pour le compte du RHDP à Méagui, fait polémique

Le nom d’un certain Souleymane Zebret figurant sur la liste des candidats qui vont concourir, pour le compte du RHDP, aux élections régionales et municipales du 13 octobre prochain, fait en ce moment polémique. Cet homme, qui représentera la coalition au pouvoir à Méagui, une ville cacaoyère située au sud-ouest de la Côte d’Ivoire, à quelques kilomètres de Soubré, aurait un profil un peu trop interrogateur.

Kandia Camara, à la baguette

Publicite
Le débat houleux sur les candidats communs au PDCI et au RHDP a fait place, depuis quelques heures, à celui qui tourne autour du personnage (problématique ?) de Souleymane Zebret, un ivoirien d’origine burkinabé. Il faut souligner, d’entrée de jeu, que Souleymane Zebret n’est pas un inconnu de la politique ivoirienne. Après avoir occupé le poste de conseiller municipal du RDR, Souleymane Zebret vient d’être choisi, sur proposition de Mme Kandia Camara, SG du parti, candidat du RHDP dans la ville de Méagui pour les municipales à venir. Ce positionnement de la part du parti au pouvoir obéit à une certaine logique. En effet, Méagui est, de longue date, la nouvelle boucle du cacao avec Soubré. Or, la région de la Nawa est actuellement sous la coupe du PDCI-RDA, représenté par Alain Donwahi, fils de Soubré. En mettant la main sur Méagui, le pouvoir pourra contrecarrer l’hégémonie du PDCI dans cette partie juteuse de la Côte d’Ivoire. Le choix de Zebret Souleymane est d’autant plus judicieux que Méagui concentre une forte communauté de ressortissants burkinabés qui y tiennent d’ailleurs le pouvoir économique.

Qui est Souleymane Zebret ?

Pourtant le personnage pose problème. Il a été formellement indexé par un journal du Burkina Faso, le Faso.net, comme un ressortissant burkinabé qui joue le Robin des Bois dans l’ouest de la Côte d’Ivoire. Dans un article de ce quotidien paru en 2014, il est fait mention de Souleymane Zebret comme d’un membre très influent de la communauté burkinabé en Côte d’Ivoire, occupant illégalement le Mont Péko, fief de l’ancien chef de guerre Amadé Ouéremi, aujourd’hui incarcéré à la MACA. Le journal va plus loin en remontant aux genèses de la rébellion où le nom de Souleymane Zebret est retrouvé. Il se faisait alors appelé Capitaine Souley, un nom fantaisiste affublé d’un grade qu’il se serait lui-même donné. Avant et après la rébellion de 2002 il aurait été soldat dans l’armée burkinabé, sous Blaise Compaoré en l’occurrence. Enfin, son nom a été cité dans l’affaire des caches d’armes découvertes, en 2017, au domicile de Souleymane Karamaté, dit Soul To Soul, directeur de protocole de Guillaume Soro.

De quelques questions en suspens

Ce CV, pas très reluisant avouons-le, a fondé la plus part des critiques à l’endroit de cet ex membre du contingent burkinabé de la rébellion de 2002. Si l’on passe outre ses pérégrinations au sein des FAFN (Tuo Fozié a été nommé préfet militaire), l’on s’attarde volontiers sur ses activités à l’ouest et surtout son éligibilité. Tout d’abord, Souleymane Zebret a contribué à piller, comme Amadé Ouéremi, les ressources de la Côte d’Ivoire, dans la réserve du Mont Péko, à l’ouest du pays. De ce fait, l’on estime que son image est un peu trop ternie pour être un candidat d’une mairie de la République de Côte d’Ivoire. Ce grief ne pèserait pas une plume si l’on énumère le nom des anciens comzones promus par le pouvoir depuis 2011. Ensuite vient la question la plus sérieuse, pense-t-on, de son éligibilité. Jusqu’à une date récente, le candidat RHDP à Méagui a été présenté comme un ressortissant burkinabé. Alors l’on se demande quand est-ce qu’il a été naturalisé ? Si naturalisation il y a eue, date-t-elle d’au moins dix (10) ans pour que le sieur Souleymane Zebret puisse se présenter à une élection en Côte d’Ivoire ?

Voilà en substance les questions auxquelles certains Ivoiriens, soucieux des textes fondamentaux, veulent obtenir des réponses. 


Paula K. avec Alex Dimeco, Correspondant /Akody.com
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
PEAK : 1687072 : 1.61 mb
MEMORY : 1479448 : 1.41 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.