Publicite

Noyade de Grand-Bassam : neuf (9) disparus toujours introuvables, quatre jours après le drame

Quatre jours après la noyade sur une plage de Grand-Bassam et de Mondoukou, neuf (9) personnes portées disparues seraient toujours introuvables. Les parents des présumés victimes défileraient toujours sur les lieux du drame, espérant une réapparition miraculeuse de leurs enfants.
Publicite

Aucun autre corps aperçu

Une réunion d’urgence à la préfecture de Grand-Bassam, au lendemain du drame, avait permis de faire le point de la situation, rendue confuse par des témoignages contradictoires. Selon le Lt/Col Lamine Silué, chef de l’arrondissement maritime de Grand-Bassam, jusqu’alors seul un corps avait été repêché par ses éléments. Il souligne : « Nous avons été alertés aux environs de 13H, de ce qui se passait à la plage. Nous y sommes rendus aussitôt pour vérifier les informations. A notre arrivée il n’y avait pas encore de décès, il y avait eu des cas d’intervention de sauvetage. Il y a eu 4 grands sauvetages avec une évacuation sur l’hôpital de Grand-Bassam. Par la suite, la mer a rejeté un corps dont la disparition avait été signalée auparavant aux environs de 16H30. Et en plus de ce décédé, il y a eu 2 cas de disparitions à Grand-Bassam, et un autre cas de disparition a été aussi signalé du côté de Mondoukou. ». A ce jour donc, seul un corps a été effectivement retrouvé. Plusieurs témoins ont corroboré ce bilan, même s’ils révèlent que 9 personnes ont disparu sous leurs yeux, au fond de la mer. Les parents des personnes disparues défileraient encore à la plage, avec le maigre espoir de retrouver vivant leurs progénitures, étant donné qu’un disparu n’est pas forcément mort.

Le bilan officiel de la RTI

A moins que la mer ne vomisse d’autres corps, la noyade de Grand-Bassam n’aura fait qu’un mort. Ce bilan certifié par les autorités et les sapeurs-pompiers de la ville avait été divulgué par la télévision nationale, au lendemain du drame. La RTI, contrairement à la rumeur qui voulait qu’il y ait eu 12 morts, a annoncé un mort et 6 disparus, deux à Grand-Bassam et 4 à Mondoukou.

Rappelons que cette tragédie a eu lieu le dimanche 2 septembre, dans l’après-midi. Ce jour-là avait lieu le Beach annuel sur une plage qui avait déjà été frappée par une attaque terroriste en mars 2013. Cette attaque avait fait au moins 22 morts.

Paula K. avec Alex Dimeco, Correspondant/Akody.com

Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
PEAK : 1683768 : 1.61 mb
MEMORY : 1471368 : 1.4 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.