Publicite

Opération "Epervier": Le soutien de la justice à la police nationale

Selon le procureur général, du fait de ce fléau, la population avait été   traumatisée. Elle  a même pensé  qu’il n’y avait ni police, ni justice.

Le directeur général de la police nationale, le commissaire divisionnaire major de police Kouyaté Youssouf, a reçu, le 31 octobre 2017, à  son cabinet, une délégation du corps judiciaire, conduite par le Procureur général près  la cour d’Appel d’Abidjan, Lébry Marie Léonard.

En échangeant avec le directeur général de la police nationale,   le procureur général près la cour d’Appel d’Abidjan s’est prononcé sur l’opération « Epervier » lancé récemment  à Yopougon Ficgayo.
Le chef de la délégation du corps judiciaire a précisé que la justice soutient  la police nationale dans ce type d’opération  qui a pour but de  lutter  contre les différentes formes de criminalité notamment le phénomène des enfants en conflit avec  la loi (microbes).

Selon lui, du fait de ce fléau, la population avait été   traumatisée. Elle  a même pensé  qu’il n’y avait ni police, ni justice. « Toutefois,  pour  mettre  un terme à cette angoisse de la population, l’Etat de Côte d’Ivoire et le Ministère de l’Intérieur, ont réagi de façon rigoureuse, en initiant l’opération Epervier », a-t-il précisé.

Le chef de cette  délégation  et ses collaborateurs ont également salué le directeur général de la police nationale  pour l’enthousiasme qu’il a  mis dans la réalisation de l’opération.  Par ailleurs, le chef de la délégation a fait remarquer que  cette visite s’inscrit dans un cadre de collaboration entre police-corps judiciaire afin de parvenir à une harmonisation des activités de police judiciaire.

« Nous sommes venus saluer  la police nationale à travers son directeur général qui travaille avec la justice. Comme nous venons d’être nommés, il est nécessaire que la nouvelle équipe  connaisse  les  collaborateurs  de la police nationale. Cette  rencontre est une visite de courtoisie. Afin d’impulser de nouvelles idées dans l’action de police judiciaire », fait- t-il remarquer.

Le Procureur général près  la cour d’Appel d’Abidjan était accompagné du Procureur de la République du ressort d’Abidjan, Adou Richard ; du Procureur de Yopougon madame Zalo ; de deux magistrats du parquet général Mamadou Diakité,  Rouba Guillaume, son chef de cabinet.

Daniel Assouman
Correspondant/Fratmat.info
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
PEAK : 1731040 : 1.65 mb
MEMORY : 1508832 : 1.44 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.