Publicite

Organisation des examens et concours : Tout va changer à l’Enseignement Technique et à la Formation Professionnelle

Beaucoup de choses vont changer dans l’Enseignement Technique et à la Formation Professionnelle à partir de la rentrée des classes 2017-2018. C’est l’information majeure qui a été livrée à la cérémonie de clôture du séminaire de planification des activités du Secrétariat d’Etat chargé de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle qui a pris fin hier, à Abidjan. 
Publicite
Après trois jours de travaux intenses, les quatre commissions qui ont été mises sur pied ont fait des recommandations majeures qui vont véritablement changer beaucoup de choses dans cet ordre d’enseignement. 

Ainsi, après la lecture du rapport de synthèse faite par l’inspecteur général Sanogo Kadidia N’Diaye, le Secrétaire d’Etat Mamadou TOURE a levé un coin du voile sur les grands changements qui interviendront dans la gestion du système. 

« Nous ne devons cependant pas perdre de vue l’immense travail de mise en œuvre, de suivi et d’évaluation des activités prioritaires identifiées qu’il reste à faire. De façon plus spécifique, il s’agira: Au titre du Partenariat public-privé, de mettre en place de nouvelles filières et rénover progressivement les curricula de formation, en étroite collaboration avec le secteur privé. 

En ce qui concerne l’amélioration de l’accès au dispositif, de réhabiliter l’existant à travers d’importants investissements du Gouvernement et de ses partenaires extérieurs, en privilégiant les filières les plus viables ; de construire de nouveaux établissements en lien avec les potentialités économiques locales », a indiqué d’entrée Mamadou TOURE avant de poursuivre en ces termes : « S’agissant de l’amélioration de la qualité de l’offre de formation, de généraliser l’approche par compétences, de renforcer les capacités des chefs d’établissement en management ; de réviser les conditions de recrutement des stagiaires à l’IPNETP sur de nouvelles bases ; de systématiser le calcul des taux d’insertion des formés et de satisfaction des entreprises ; de réformer l’Inspection générale et les structures sous tutelle dont le FDFP ; de réformer le cadre des examens et concours », a indiqué le Secrétaire d’Etat. 

Au-delà de ces aspects, le séminaire a également décidé de réformer le statut des établissements pour favoriser leur autonomisation progressive, d’encourager la gestion participative des établissements, notamment avec les entreprises du secteur privé et la formation de ressources humaines dans les domaines de la gouvernance, du management et de l’encadrement, notamment le recrutement des gestionnaires des établissements sur la base de profils de poste et d’une expérience, assortis d’un contrat de performance. 

Au terme de la cérémonie, Mamadou TOURE a pris l’engagement d’accélérer les choses pour la mise en œuvre de ces résolutions. « Je puis vous assurer que j’instruirai ces dossiers avec la plus grande diligence pour une rentrée scolaire 2017-2018 réussie », a conclu le Secrétaire d’Etat qui a aussi annoncé la réhabilitation de 58 établissements, 9 unités mobiles de formation et 3 ateliers d’application et de de production.

Ministères
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
PEAK : 1680840 : 1.6 mb
MEMORY : 1473144 : 1.4 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.