Publicite

People : Jean-Luc Bédié et sa « Drôle de Dame » font les stars d’Hollywood sur une moto, au Plateau

Jouant Arnold Schwarzenegger sur une Harley Davidson dans le désert du Nevada, Jean Luc Bédié, le fils du président Henri Konan Bédié, a été aperçu ce weekend paradant dans la commune du Plateau. Mais c’est davantage la créature que Jean Luc Bédié portait à l’arrière de sa moto qui a attiré les regards que ses prouesses de motards.
Publicite


La vidéo qui fait le buzz sur les réseaux sociaux

Depuis ce weekend, une vidéo fait le buzz sur les réseaux sociaux en Côte d’Ivoire. Il s’agit de la vidéo qui met en scène Jean-Luc Bédié, le fils du président du PDCI-RDA, et une dame, assise à l’arrière de sa moto. Habillée en culotte, une chevelure abondante au vent, elle avait la taille élancée d’une Mamie Watta. Le fils de l’autre, dans la peau d’Arnold Schwarzenegger sur une Harley Davidson, ce jour-là, paradait avec cette magnifique créature dans tout Plateau. Sur le coup, Jean-Luc Bédié a volé la vedette à papa, fumant peut-être à cet instant là une pipe dans sa résidence de Daoukro.

Qui est cette dame sur la moto de Jean-Luc Bédié ?

La « Mamie Watta » accrochée au fils de Bédié s’appelle Murielle Liguer Laubhouet, la fille de Gilles Laubhouet Vally, Ministre du Développement Rural sous le quatorzième Gouvernement du 10 juillet 1986 de la République de Côte d’Ivoire. Elle est également la veuve de Mohamed Aimé Fadiga, ex Ministre ivoirien sous le même Gouvernement de juillet 1986, lui-même fils de Lamine Fadiga.

Cette ancienne Top model de 52 ans, d’un narcissisme poussé à l’outrance, est une bonne vivante. La Drôle de Dame, comme elle se fait appeler, habite en France, à Paris plus précisément, où elle écume les plateaux télé pour exposer ses extravagances. Partisane d’une vie de loisirs, elle consacre toute son énergie, son temps et son argent à l’entretien de son corps et à ses voyages à travers le monde. De passage sur la RTI elle avait d’ailleurs avoué que le travail la rebute et qu’elle vit essentiellement de l’héritage laissé par son riche mari. « Je n’ai jamais travaillé de ma vie et je me sens bien. J’ai tout. J’ai eu un mari qui m’a tout donné. Moi je ne sais rien faire d’autre que prendre soin du corps magnifique que Dieu m’a donné. Travailler pour moi m’ennuie car il y a trop de contraintes » a-t-elle prétendu.

Paula K. avec Alex Dimeco, Correspondant/Akody.com

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1706904 : 1.63 mb
MEMORY : 1478344 : 1.41 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.