Publicite

Politique : Adjoumani défie Bédié sur ses bases à Daoukro en rencontrant le roi Nanan Kongo Lagou III, voici ce qui s’est passé

Une délégation gouvernementale composée des ministres Kobenan Kouassi Adjoumani et Eugene Aka Aouélé s’est rendue ce jeudi 21 mai 2020 à Daoukro. Officiellement, cette visite a pour objectif de présenter les civilités au Roi de Daoukro Nanan Kongo Lagou III.   
Publicite

Le ministre de l’Agriculture et du Développement durable et son collègue de la santé et de l’hygiène publique ont déclaré être allés porter aux populations le message de fraternité, de paix et de cohésion d’Amadou Gon Coulibaly, le candidat du RHDP (Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix).

Mais cette initiative des représentants du gouvernement a pourtant failli avorter du fait de jeunes surexcités. Dès l’arrivée de la délégation sur la terre natale du président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) Henri Konan Bédié, des jeunes attroupés à l’entrée et dans la cour du roi ont opposé un refus catégorique à la demande de visite des personnalités venues d’Abidjan à Nanan Kongo Lagou III.

Les tractations eurent médiations du commissaire de police et de certains cadres de la ville n’ont pas eu raison de leur détermination à barrer la route à Kobenan Kouassi Adjoumani et sa délégation. Il a fallu l’intervention du préfet de région, Aka Sonoh, pour faire plier ces jeunes.

S’adressant au roi, Kobenan Kouassi Adjoumani a indiqué qu’il séjourne dans ladite localité, « pour porter aux populations le message de fraternité, de paix et de cohésion d’Amadou Gon Coulibaly (…), qu’il ne peut pas être présent à Daoukro et ne pas venir vous saluer. Nous sommes heureux de vous trouver en bonne santé », a-t-il fait savoir.

Kobenan Kouassi Adjoumani a toutefois déploré la réaction des jeunes. « Même si on mettait les barrières, on allait les franchir pour venir saluer le roi. Personne ne peut nous empêcher de venir saluer le chef », a martelé le porte-parole principal du RHDP.

En débarquant à Daoukro, le village natal d’Henri Konan Bédié, ce jeudi 21 mai 2020, le ministre de l’Agriculture et du Développement durable lance un véritable défi à son ancien patron.


Blackson Dodo Sylvain, Correspondant/Akody.com

Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1725728 : 1.65 mb
MEMORY : 1509800 : 1.44 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.