Publicite

Politique : Annulation de permis des chauffeurs indélicats- Procès Blé Goudé-Cas Guillaume Soro… que retenir du Conseil des ministres

Un Conseil des ministres s’est tenu ce mercredi 13 novembre 2019 au Palais de la Présidence de la République à Abidjan, en présence du Chef de l’Etat Alassane OUATTARA. Plusieurs  projets de loi et de décrets ont été adoptés.

Les grandes lignes ont été livrées par le porte-parole du gouvernement, Sidi Touré lors d’un point de presse, organisé à l’issue du conseil des ministres de ce mercredi.

Nouvelle carte nationale d’identité

Le Conseil  a adopté un décret déterminant les conditions d’obtention et les spécifications techniques de la nouvelle carte nationale d’identité ivoirienne ainsi que les actes de la vie civile pour lesquelles elle est exigée. Le décret précise que la carte nationale biométrique est délivrée pour une durée de 10 ans par l’organisme en charge de l’identification (ONECI) aux citoyens ivoiriens âgés des 19 ans et plus.

Toutefois, les Ivoiriens âgés de 5 ans au moins peuvent également bénéficier d’une carte nationale d’identité à condition de produire, en plus des pièces ordinaires, une autorisation écrite du parent ou du tuteur légal et un justificatif de domicile de ceux-ci. Selon le porte-parole du gouvernement Sidi Touré, Il convient de préciser que les conditions d’établissement de la carte nationale d’identité biométrique, les documents à produire ainsi que les actes civils pour lesquels elle est exigée restent inchangés au regard des dispositions antérieures.

Filets sociaux

50 000 ménages contre 35 000 initialement prévus au démarrage de l’opération en 2017, ont bénéficié à ce jour, d’un transfert de 13,2 milliards de  francs CFA, dans le cadre des filets sociaux, a indiqué le porte-parole du gouvernement Sidi Touré.

Selon lui, en raison des résultats tangibles obtenus, le PFSP a enregistré un financement additionnel de la Banque mondiale d’un montant de 54 milliards de francs CFA pour étendre ce projet en milieu urbain, mais aussi l’entendre à de nouvelles régions de Côte d’Ivoire.

Le financement conjoint de l’Etat et de la Banque mondiale, dans le cadre du PS Gouv, permettra de  consolider l’extension de la couverture et d’atteindre, en 2020, une cible de 150 000 ménages.

Chauffeurs indélicats

Le Conseil  a adopté un projet de loi modifiant la loi du 26 décembre 1963 portant fixation des peines applicables  à certaines infractions commises en matière de police  de la circulation.

Ce projet de loi modificatif, vise à étendre les pouvoirs du juge relativement à la mise en œuvre des mesures d’annulation du permis de conduire des conducteurs qui par leur légèreté ou leur insouciance cause des morts et des blessés graves parmi les usagers de la route.

Selon le porte-parole du gouvernement Sidi Touré,  Cette mesure va permettre au juge de prononcer en raison de son appréciation souveraine les circonstances  de l’accident, l’annulation du permis de conduire du conducteur condamné pour homicide ou blessure involontaire commis à l’occasion de la conduite d’un véhicule. Sidi Touré a expliqué qu’avant la modification de cette loi, les magistrats rencontraient quelques difficultés quant à son application dans son article 8.

Ecole Supérieure du Pétrole et de l’Energie (ESPE)

Le Conseil a adopté une communication relative à la création de l’Ecole Supérieure du Pétrole et de l’Energie (ESPE) au sein de l’Institut National Polytechnique Houphouët-Boigny (INPHB) de Yamoussoukro en partenariat avec l’Institut Français du Pétrole (IFP School). L’ESPE est une école à vocation sous-régionale qui permettra de former, en partenariat avec l’IFP School, des techniciens du secteur pétrolier.

La formation d’une durée de quatorze (14) mois sera sanctionnée par deux (02) masters : l’un dédié à l’exploration-production des hydrocarbures et l’autre à la transformation et à la distribution des produits pétroliers. La formation débutera à la rentrée prochaine, en septembre 2020.

Cas du procès Blé Goudé

Alors que les avocats de Charles Blé Goudé crient à un acharnement judiciaire, jugeant anormal que leur client soit encore jugé en Côte d’Ivoire, en dépit de son acquittement à la Haye, le porte-parole du Gouvernement ivoirien Sidi Touré a réagi à cette affaire qui fait couler beaucoup d’encre et de salive. Le ministre de la communication, répondant à une question des médias, à l’issue du conseil des ministres,  a estimé que cette poursuite de Blé Goudé devant le tribunal criminel est justifiée.

« Déjà, il n y a pas d’identité de poursuite par rapport aux différents sujets. Il faut que cela soit clair. Il y a des matières spécifiques qui sont adressées par la CPI  et en côte d’ivoire, les matières spécifiques sont adressées par ailleurs. Retenez une chose définitivement, nous sommes tous justiciables, quel que soit notre qualité, et quel que soit notre ambition, devant la loi » a déclaré le ministre. 

Cas Soro Guillaume

Le ministre ivoirien de la communication et des médias Sidi Touré a invité l’ancien président de l’Assemblée nationale, au regard des hautes fonctions qu’il a occupées à se ressaisir car certains mots ne l’honorent pas.

« Quand on a assumé une position de responsabilité, surtout de hautes fonctions, on doit savoir dire le mot qu’il faut. Parce qu’il y a certains mots qui n’honorent pas certaines personnalités», a déclaré le porte-parole du gouvernement. Le ministre ivoirien de la communication craint que ces dérives langagières menacent  la cohésion sociale. M. Touré a invité les journalistes au respect de la déontologie.

« Une fois n’est pas coutume, j’aimerais ici appeler l’ensemble de notre coopération de journaliste  à un respect scrupuleux de la déontologie, en matière de traitement de l’information puisque nous  constatons quelques dérapages de part et d’autres si n y prend grade peut menacer la cohésion sociale dans le strict respect de  votre liberté d’expression et de tonalité ».

Nominations

Le Conseil a donné son accord en vue de la nomination de Monsieur Diakité Coty Souleymane en qualité de Président de l’Autorité de Régulation des Télécommunications/TIC de Côte d’Ivoire (ARTCI).

La nomination de Monsieur Djédjé Bagnon en qualité de représentant du Président de la République au Conseil d’Administration du Fonds d’Entretien Routier (FER). Le renouvellement partiel du Conseil de la Commission d’Accès à l’Information d’intérêt public et aux Documents Publics, en abrégé CAIDP.

Ainsi, sont nommés membres du Conseil de la CAIDP : Madame KEKEMO née TANOH Affoua Habiba, Conservateur Principal des Archives, représentant le Premier Ministre ; Honorable KONE Zana Moussa, Député, représentant le Président de l’Assemblée Nationale ; Monsieur Cédric Tidiane DIARRA, Conseiller Technique chargé des Relations Publiques au Cabinet du Ministre d’Etat, Ministre de la Défense, représentant le Ministre d’Etat, Ministre de la Défense ; Maître BAGUY Landry Anatase, Avocat, représentant le Barreau ; Monsieur Drissa SOULAMA, Coordonnateur national du Forum de la Société Civile de l’Afrique de l’Ouest section Côte d’Ivoire (FOSCAO-CI), représentant les Organisations de Défense des Droits de l’Homme ; Monsieur KARAMOKO Bamba, Journaliste professionnel, Président de l’Union des Radios de Proximité de Côte d’Ivoire (URPCI), représentant les Organismes Professionnels des Médias.
Le porte-parole du gouvernement a annoncé la participation du Chef de l’Etat Alassane Ouattara, à la Conférence du « G20 Compact With Africa », le mardi 19 novembre 2019, à Berlin en Allemagne.

Paula K. avec Blackson Dodo Sylvain, Correspondant/Akody.com

Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
PEAK : 1717648 : 1.64 mb
MEMORY : 1491488 : 1.42 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.