Publicite

Politique: Après Nathalie Yamb, deux militants d’origine libanaise de Lider convoqués

Après l’affaire Nathalie Yamb, deux militants d’origine libanaise de Lider sont convoqués à la police. Il s’agit de MM. Hussein El Khayat et Khodor Chouman. 
Publicite


Ces deux membres du cabinet de LIDER ont été joints au téléphone, les vendredi 06 et samedi 07 décembre 2019 par le commissaire Begromissa, pour les informer qu’ils étaient attendus à la préfecture de police pour y être entendus. 

Dans un communiqué, Monique Gbékia, la présidente du parti fondé par Mamadou Koulibaly condamne. 

‘’L’Etat de Côte d’Ivoire, bras séculier de donneurs d’ordre internationaux maintenant connus, s’ingénie à s’acharner sur les militants de LIDER qu’il cherche à intimider, à museler, si ce n’est pire. 

C’est ainsi qu’après avoir illégalement et inélégamment jeté Nathalie YAMB hors du territoire ivoirien, l’administration ivoirienne a tourné ses harcèlements sur MM. Hussein El Khayat et Khodor Chouman. 

En effet, ces deux membres du cabinet de LIDER ont été joints au téléphone, les vendredi 06 et samedi 07 décembre 2019 par le commissaire Begromissa, pour les informer qu’ils étaient attendus à la préfecture de police pour y être entendus. 

Si le gouvernement a fini par prendre prétexte d’un tweet pour justifier sa décision inique dans le cas de Nathalie YAMB, il faut garder à l’esprit que celle-ci a été expulsée à cause de sa condition d’étrangère qui ne l’autoriserait pas à intervenir dans la vie politique ivoirienne. 

En tout état de cause : LIDER affirme son soutien ferme à M. Khodor Chouman et M. Hussein El Khayat; LIDER condamne ce racisme d’État et toutes les formes de discrimination exercées par la police contre ses militants; LIDER appelle la police ivoirienne, visiblement attachée à la tradition orale et à l’informel, à son devoir républicain et l’invite, dans cette occurrence, à produire une convocation en bonne et due forme s’il avait des questions à poser à MM.Chouman et El Khayat; demande que soient mises à la disposition de l’avocat de Mme Yamb, qui a été illégalement éloigné de sa cliente par la police, copies du procès-verbal de son interrogatoire, de son arrêté d’expulsion et de sa notification. 

LIDER prend la juste mesure de l’hostilité qui lui est opposée et assure ses militants et sympathisants qu’il sortira vainqueur de cette adversité malheureuse qui ne fait pas honneur à un pays qui se prétend à l’orée de l’émergence et invite les Ivoiriennes et les Ivoiriens à une vigilance accrue devant cette évolution rampante, insidieuse et sournoise d’un Etat policier dont chacune et chacun pourrait très bien être la victime ; LIDER se saisti du dossier’’, fait savoir Monique Gbékia.

Paula K. avec Blackson Dodo Sylvain, Correspondant/Akody.com

Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1728400 : 1.65 mb
MEMORY : 1507648 : 1.44 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.