Politique : Après sa nomination, KKB demande la bénédiction et le soutien du PAN Amadou Soumahoro

Après sa nomination par le Président de la République au poste de ministre de la Réconciliation nationale, Kouadio Konan Bertin dit KKB a rendu une visite de courtoisie au Président de l’Assemblée nationale, ce mercredi 16 décembre, pour lui demander « sa bénédiction et son soutien et recueillir ses conseils ».   

Au sortir de cette rencontre avec Amadou Soumahoro, le ministre de la Réconciliation nationale a indiqué que le Président de la République est dans une dynamique de Paix, de Réconciliation et les Ivoiriens doivent se mobiliser autour de lui pour l’accompagner.

« Il y a 48 heures le Président de la République son Excellence Alassane Ouattara m’a fait le grand honneur de me confier et bien la lourde responsabilité de la réconciliation nationale.

Je suis venu ici pour saluer le Président de l’Assemblée nationale avec qui j’ai des liens séculaires qui remontent à très loin. Quand on me fait un tel honneur et devant l’ampleur de la responsabilité on a besoin de soutien et de bénédictions.

Je suis venu donc saluer le Président de l’Assemblée nationale, d’abord lui présenter mes responsabilités et demander sa bénédiction et son soutien, bien entendu, et recueillir ses conseils. C’est une visite de courtoisie que je rends donc à un ainé, c’est comme ça en Afrique. Et surtout dans une telle mission on a besoin d’écouter. D’écouter ceux qui ont un peu plus d’expérience que nous pour être sûr d’être dans la bonne direction. Notre pays il n’est beau que quand il est uni. Je pense et je dis aux Ivoiriens, un peuple uni, rien ne peut lui résister. Je pense qu’il y a un temps pour faire la bataille, il y a un temps pour faire la paix.

Oui j’ai rencontré le Président de la République, il y a 48 heures, j’ai trouvé un Président de la République dans une dynamique de paix, de réconciliation dans ces conditions, nous devons mobiliser toutes nos énergies autour de lui pour l’accompagner dans cette dynamique. Ça veut dire que nous devons accepter de quitter résolument la belligérance pour nous installer définitivement dans la paix dans le dialogue qui aboutit à la réconciliation », a indiqué le nouveau ministre de la réconciliation.


Blackson Dodo Sylvain, Correspondant/Akody.com

Laisser un commentaire

PEAK : 1703424 : 1.62 mb
MEMORY : 1497864 : 1.43 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.