Politique : Assoa Adou (Fpi-Gbagbo) s’adresse aux militants depuis Adzopé

Le secrétaire générale du Front Populaire Ivoirien (FPI)-proche de Laurent Gbagbo, Assoa Adou a animé un meeting le dimanche 25 août 2019 au stade d’Adzopé. 

La cérémonie a enregistré la présence du Parti Démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI) d’Henri Konan Bédié, EDS de Armand Ouégnin et de plusieurs autres membres du bureau exécutif du Fpi.

Entamant son discours, le secrétaire générale du Fpi, a fait savoir que Laurent Gbagbo est attentif à l’actualité nationale.

« Aujourd’hui nous sommes venus pour vous parler de la réconciliation. Le Président Laurent Gbagbo, depuis sa prison, suit les événements en côte d’ivoire et il s’est rendu compte que notre pays est plus que sinistrée », lâche-t-il avant d’égrainer les maux, qui selon lui, font souffrir la Côte d’Ivoire.

« L’école ivoirienne est dans une situation désastreuse. On dit à nos parents de faire les inscriptions en ligne et ceux qui s’inscrivent c’est un moyen d’escroquer les parents. La Santé c’est la même situation et on nous annonce que le CHU de Yopougon sera fermé parce qu’un salarié de l’hôpital a eu le courage de mettre sur la toile que l’eau coulait des étages.

Pour nos parents planteurs, c’est la même situation. On n’achète plus rien. Toute la population est dans une situation catastrophique (…) En côte d’ivoire, on apprend tous les jours, les morts des jeunes gens», clame-t-il, en dénonçant : « (…) le rattrapage ethnique. Cela veut dire que quand les enfants passent des concours, vous êtes acceptés ou éliminés sur les bases ethniques. On a l’impression que l’intelligence a quitté la côte d’ivoire pour aller se réfugier au NORD ».

L’émissaire de Laurent Gbagbo  a annoncé que son parti s’engage à prôner la paix et la cohésion.

« Le Président Laurent Gbagbo a demandé à son parti de se lever, d’aller vers toutes les formations politiques et les associations. Il nous a demandé de faire tout pour que tous les ivoiriens se parlent et se réconcilient. (…) le seul qui peut appeler à la réconciliation nationale s’appelle Gbagbo Laurent », a-t-il soutenu.

Assoa Adou a salué la délégation du Pdci-Rda et remercié son président. « Nous voulons remercier le Président Henri Konan Bédié. Il n’est pas de notre âge. Gbagbo disait toujours: Quand Bédié devenait Ministre, nous étions encore élèves et étudiants. Quand Il occupait les hautes responsabilités, nous étions encore étudiants. Le Président Bédié n’est pas de notre génération. Il a pris la route PARIS- BRUXELLES en voiture pour aller voir le président Laurent Gbagbo.

Au retour il a repris la route avec son épouse. Il faut lui dire MERCI car il mérite le RESPECT », reconnait-il avant de conclure : « Aujourd’hui l’arrivée du Président Laurent Gbagbo dépend de 2 choses : Notre mobilisation et notre exigence. Nous devons nous lever pour exiger le retour du Président Laurent Gbagbo.

C’est pour ça que nous avons engagé ces tournées sur tout le territoire ivoirien et nous ne serons pas à la fin quand ils réclameront eux-même le retour du Président Laurent Gbagbo ».




Paula K. avec Blackson Dodo Sylvain, Correspondant/Akody.com

 

Laisser un commentaire

PEAK : 1707056 : 1.63 mb
MEMORY : 1502120 : 1.43 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.