Publicite

Politique: Bafing, la coordination régionale RHDP investie

La coordination RHDP de la région du Bafing a été installée ce samedi 11 janvier par la ministre de la solidarité, de la cohésion sociale et de la lutte contre pauvreté, professeur Mariatou Koné. 
Publicite

Les ministres Mamadou Sanogo, Moussa Sanogo et la vice-presidente du sénat Sarra Sako Fadiga sont les premiers de cette coordination. 

L'émissaire du RHDP Mariatou Koné a demandé aux animateurs de la coordination de demeurer unis, lors de sa prise de parole.

" Il faut retourner à l'école du président qui dit qu'on peut servir à tous les postes. Soyez unis autour du président Alassane Ouattara et du premier ministre Amadou Gon Coulibaly.

Nous devons surmonter nos frustrations, nos querelles de personne et privilégier les intérêts du parti. C'est dans la fraternité, l'union et l'entente en privilégiant les spécificités du parti que sont le vivre ensemble et la paix", a conseillé prof Mariatou Koné. 

Aussi, a-t-elle demandé aux militants de se surpasser pour un RHDP encore plus rayonnant.

" La région du Bafing devrait être un modèle de cohésion. Face aux enjeux, quelques turbulences semblent pointées à l'horizon avec des frustrations qui si  on n'y prend garde risquent de fragiliser notre parti.

Avec le président de la République Alassane Ouattara, la Côte d'Ivoire vit son deuxième miracle économique. Tous sur le terrain en faisant du porte-à-porte pour une victoire éclatante au soir du 30 octobre prochain", a-t-elle conclu.

Au nom de la coordination régionale, le ministre Sanogo Mamadou, a invité les militants au respect de la hiérarchie et à mettre de côté les histoires de clan.

" Respectons la hiérarchie dans les structures de bases. Mettons en avant le collectif. Respectons celui qui est devant. Évitons les clans. Il n'y a pas de clan de Sanogo Mamadou, de Sanogo Moussa, encore moins de Sarra Sako Fadiga.

Il n'y a qu'un seul clan, celui du président Alassane Ouattara et du premier ministre Amadou Gon Coulibaly. La politique n'a pas besoin d'invectives. Il faut aller argument contre argument.

En matière d'élections, rien n'est gagné d'avance. Il faut aller sur le terrain", a insisté le directeur exécutif chargé des élections au RHDP.

Paula K. avec Océane Oulaï, Correspondant/Akody.com
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1700856 : 1.62 mb
MEMORY : 1489208 : 1.42 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.