Publicite

Politique : Bouaké, découverte d'armes au domicile du Président du Conseil Régional, le Procureur apporte des précisions

Le procureur du tribunal de la République près du tribunal de première instance de Bouaké Koné Braman a fait un point de presse à son bureau le lundi 30 septembre 2019 sur la découverte d'armes du Président du Conseil Régional de Bouaké Mangoua Jacques. 
Publicite


Point de presse

La déclaration de Monsieur le Procureur de la République près le tribunal de première instance de Bouaké

" Le samedi 21 Septembre 2019, il a été découvert à la résidence de Monsieur MANGOUA Jacques, Président du Conseil Régional de Gbêkê sis à N’Guéssankro, 991 munitions de guerre de 7,62 mm ; 49 munitions de fusils de type calibre 12 et 40 nouvelles machettes.

Ces objets ont été découverts par Monsieur KOUAKOU Yao Laurent dans la niche située dans l’arrière-cour à côté du moteur qui alimente le forage.

Informé, le Procureur de la République s’est transporté sur les lieux le mardi 24 Septembre 2019 à 09 heures pour mieux appréhender les faits et procéder à une perquisition du domicile, en présence du chef de Tribu de N’Guéssankro et le sous-préfet de Marabadiassa qui assurait l’intérim de son collègue.

Au cours de cette perquisition, aucun objet intéressant notre enquête n’a été trouvé.

Il convient de préciser aussi, qu’aucune trace n’a été observée sur le mur qui a une hauteur de 3 mètres avec des pointes de sécurité.

Nous nous sommes donc posés la question de savoir, comment ces objets ont pu être déposés dans la niche qui est à l’intérieur de la cour et située à environ 20 mètres de la clôture d’autant plus que le détenteur des clés, a affirmé n’avoir pas permis à une tierce personne d’avoir accès à l’intérieur de la cour.

Il sied de rappeler qu’au cours de l’enquête relative à la crise de Béoumi, nous avions procédé à des perquisitions aux fins de retrouver des armes et munitions sans succès. La découverte d’un tel arsenal donne lieu à interrogation.

Ainsi, faute d’avoir rapporté la preuve de ce qu’il n’est pas le propriétaire des munitions découvertes à son domicile, Monsieur MANGOUA Jacques sera traduit devant le Tribunal Correctionnel suivant la procédure de flagrant délit". 


Paula K. avec M. K. Arnaud, correspondant/Akody.com 
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1713896 : 1.63 mb
MEMORY : 1492984 : 1.42 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.