Publicite

Politique : C’est officiel, le Président Henri Konan Bédié retire le PDCI du RHDP

Au sortir de sa rencontre avec le Chef de l’Etat, Alassane Ouattara, ce mercredi 8 août 2018, le président du PDCI-RDA, Henri Konan Bédié, a pris la lourde responsabilité de retirer son parti du Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP), coalition au pouvoir. Par cet acte, il prononce officiellement le divorce avec le RDR et annonce, dans le même temps, la création d’une plateforme d’union nationale.
Publicite


Bédié coupe l’igname avec Ouattara

Après sa rencontre avec le Chef de l’Etat Alassane Ouattara, ce mercredi après-midi, Henri Konan Bédié a pris la décision de retirer son parti politique de la coalition RHDP. Dans un communiqué signé par son président Henri Konan Bédié, le PDCI

- prend acte de la création de ce parti unifié dénommé RHDP par certains de ses alliés de la coalition RHDP mise en place le 18 mai 2005 à Paris.

-prend acte également que les partis politiques fondateurs de ce Parti Unifié dénommé RHDP issu de l’Assemblée Générale Constitutive du 16 juillet 2018 ont pris la décision de mettre fin à leur appartenance au Groupement Politique RHDP.

-dénonce l’Accord Politique pour la création d’un Parti Unifié dénommé RHDP signé le 12 avril 2018

- se retire du processus de mise en place d’un Parti Unifié dénommé RHDP

- se réserve le droit de promouvoir une plateforme de collaboration avec les Ivoiriens qui partagent sa vision d’une Côte d’Ivoire réconciliée et soucieuse des droits, des libertés et du bien-être de ses populations.

Toutefois le président Bédié souligne que la décision qu’il a prise n’a rien à voir avec sa rencontre d’hier mercredi avec le Chef de l’Etat. Elle ferait plutôt suite à l’audience accordée par lui à Henriette Dagri Diabaté et Kandia Camara le 6 juillet dernier à sa résidence.

Le président du PDCI-RDA plus déterminé que jamais

Rien ne semble plus freiner les ambitions du président Henri Konan Bédié qui ne cesse de réaffirmer son engagement à se présenter en 2020 malgré le vœu d’Alassane Ouattara de passer le flambeau à la nouvelle génération. Le Sphinx de Daoukro veut absolument qu’on lui renvoie l’ascenseur pour le soutien accordé à Alassane Ouattara en 2010 puis en 2015. Désireux d’aller à la conquête du pouvoir en 2020, nonobstant les volontés d’Alassane Ouattara, N’Zuéba fait le nettoyage autour de lui. Après avoir révoqué les partisans du parti unifié du Bureau Politique, il vient de faire remplacer les délégués communaux, dits délégués unifiés. Sont concernés, ceux d’Anyama I et II, d’Attecoubé, de Koun Fao, de Nassian, de Séguéla 1, de Tanda I et II. De même il a relevé de leurs fonctions les coordinateurs du Conseil Régional du PDCI-RDA d’Abidjan III et du Boukani.

Ainsi, le PDCI est officiellement devenu un parti de l’opposition. Reste à savoir si le pouvoir le mettra au même banc que certaines formations politiques comme le FPI.



Paula K. avec Alex Dimeco,correspondant / Akody.com

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1729040 : 1.65 mb
MEMORY : 1486368 : 1.42 mb