Publicite

Politique : CEI, l’ambassadrice de la Grande Bretagne chez Affi N’Guessan

L’ambassadrice de la Grande Bretagne en Côte d’Ivoire Josephine Gauld, s’est entretenue ce mercredi 02 octobre 2019, avec le président statutaire du Front populaire ivoirien (FPI), Pascal Affi N’Guessan au siège dudit parti aux 2 Plateaux vallons. Josephine Gauld a indiqué les raisons de sa visite. 
Publicite

« J’ai profité du moment pour venir échanger sur les grandes questions du jour. La politique du parti, les aspirations, l’organisation qu’ils envisagent pour l’année à venir qui est considérée comme très importante pour la Côte d’Ivoire. 

Nous suivons avec beaucoup d’intérêt tout ce qui se passe dans le pays », a déclaré la diplomate Britannique. Le président du Front populaire ivoirien s’est prononcé sur la question de la nouvelle Commission électorale indépendante (CEI). 

Pour  Pascal Affi N’Guessan, la question de la CEI est une question nationale : « Ce n’est pas seulement la question ni du Front populaire ivoirien en tant que parti seul, ni de son président que je suis. Nous avons participé à l’amélioration de ce qui existe par le passé. 

Je crois qu’aujourd’hui, tout le monde est d’accord que cette CEI que nous avons, même si elle n’est pas idéale (…) Du point de vue de la composition, il y a pratiquement tout le personnel a été renouvelé si on excepte monsieur Sourou et monsieur Alain Dogou, une ou deux personnes.

C’est un nouveau personnel, une nouvelle opportunité faite aux Ivoiriens de construire des élections apaisées pour leur propre pays et nous devons leur faire confiance à priori ». 

A la question de savoir s’il n’a pas été trahi, le président du FPI repond: « Pas du tout puisque nous avons désigné un président non marqué politiquement. Même si certains qui le connaissent disent qu’il a des affinités, qu’il est proche du président du Conseil constitutionnel, n’empêche que pour la grande majorité des Ivoiriens, c’est une nouvelle personnalité qu’on découvre. 

Personne ne peut dire qu’à priori, je le savais. Ce n’est pas Cissé Bacongo, ce n’est pas Joël N’Guessan, c’est une personnalité qui sort de l’ombre. C’est conforme à ce que nous avons dit. 

Ensuite, l’opposition a un poste de vice-président. C’est conforme à l’accord que nous avons obtenu avec le gouvernement », a-t-il déclaré invitant les autres partis de l’opposition à le rejoindre. 

« Nous les représentons(…) Nous allons nous concerter avec le PDCI pour voir comment nous désignons nos représentants dans chaque commission locale » a fait croire M.Affi.

Paula K. avec Blackson Dodo Sylvain, Correspondant/Akody.com


Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
PEAK : 1686896 : 1.61 mb
MEMORY : 1478432 : 1.41 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.