Publicite

Politique : CEI, le Conseil Constitutionnel dément le cumul de fonctions du président de la CEI (communiqué)

Dans un communiqué signé par le Chef de service communication Koné Diogo, le Conseil Constitutionnel dément l’information relative au cumul de fonctions du nouveau président de la Commission centrale de la Cei. 
Publicite

En effet, « Depuis le 30 Septembre 2019, certains organes de presse écrite et en ligne diffusent des informations affirmant que monsieur  coulibaly kuibiert ibrahime, élu ce même jour, président de la Commission électorale indépendante (CEI), cumulerait ses fonctions de secrétaire général du conseil constitutionnel et celle de président de la commission électorale indépendante.

Relativement à cette information erronée, le conseil constitutionnel fait, à l’attention de la communauté nationale et internationale, la mise au point suivante : en application des dispositions pertinentes en cette matière, monsieur coulibaly kuibiert ibrahime a été nommé membre de la commission centrale de la commission électorale indépendante par décret n° 2019-775 du 25 septembre 2019 au cours du conseil des ministres tenu le 25 septembre 2019 à Dimbokro, et ce, au titre du conseil supérieur de la magistrature », rappel le communiqué.

« Le lendemain 26 septembre 2019, le président du conseil constitutionnel a reçu du secrétariat général du gouvernement la copie certifiée conforme de ce décret, aux fins de notification à l’intéressé, en service au conseil constitutionnel, en qualité d de secrétaire général.

Après l’accomplissement de cette formalité de notification, le président du conseil constitutionnel, en raison de l’incompatibilité entre les fonctions de secrétaire général du conseil constitutionnel et celles de membre de la commission électorale indépendante, a demandé à monsieur coulibaly kibiert ibrahime de lui donner sa démission, toutes affaires cessantes ; ce qui fut fait le même jour.

A cette même date ; le président du conseil constitutionnel a, par décision d’attente n°35/PCC/CAB du 26 septembre 2019, procédé à la nomination de monsieur Camara siaka en qualité de secrétaire général par intérim, pour sauver la continuité du service public », indique la note.

« Mention de la démission de monsieur coulibaly kuibiert ibrhime de son poste de secrétaire général a été faite aux visas de la décision de nomination de monsieur Camara siaka, laquelle décision a été lue par ce dernier à l’audience public de prestation de serment des commissaires centraux CEIO tenu le lendemain 27 septembre 2019. Le même jour a eu lieu à 16h30, la passation des charges entre monsieur coulibaly-Kuibiert Ibrahime secrétaire général sortant et monsieur Camara Siaka, secrétaire général par intérim »,precise M. Koné.

"En conséquence de tout ce qui précède, et contrairement à tout ce qui appui être dit à se sujet, monsieur Coulibaly-Kuibiert Ibrahime ne cumul pas et ne saurait cumuler en aucune manière, ses fonctions de président de la CEI avec celles de secrétaire général du conseil constitutionnel », conclu le communiqué.

Paula K. avec Blackson Dodo Sylvain, Correspondant/Akody.com

Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
PEAK : 1677360 : 1.6 mb
MEMORY : 1469744 : 1.4 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.