Publicite

Politique : Coalition de l’opposition, rencontre Mabri, Affi N’Guessan et Bédié sur fond de "Désobéissance civile"

Le président du PDCI-RDA, Henri Konan Bédié, a reçu en audience ce mercredi 23 septembre 2020, le candidat du Front populaire ivoirien (FPI) Pascal Affi N’Guessan et Albert Mabri Toikeusse, président de l’Union pour la démocratie et la paix en Côte d’Ivoire (UDPCI). Les deux figures de l’opposition ivoirienne ont eu une séance de travail avec le chef du PDCI (Parti démocratique de Côte d’Ivoire) sur l’appel de désobéissance civile lancé dimanche, en vue de garantir des Élections transparentes en Côte d’Ivoire.   

Au sortir de la rencontre avec le « sphinx » de Daoukro, le candidat du Front populaire ivoirien a livré les raisons de leur présence auprès de l’ex-chef d’État ivoirien. « Nous avons rencontré le président Henri Konan Bédié pour réaffirmer notre engagement dans la lutte pour la démocratie, pour des élections justes et transparentes. Donc notre détermination à prendre toute notre part dans l’appel à la désobéissance civile que le président Henri Konan Bédié a lancé. Nous sommes en phase sur cette démarche, nous sommes en phase avec les objectifs recherchés », s’est confié le député de Bongouanou.

Poursuivant, l’opposant ivoirien a laissé entendre que l’entretien a également porté sur les prochaines étapes de la lutte pour faire plier Alassane Ouattara. « Il était donc important que nous nous rencontrions pour voir quelles peuvent être les prochaines étapes. Parce qu’il ne s’agit pas de rester au stade des mots, il faut passer aux actes. Donc, c’est une réunion pour définir le cadre dans lequel nous allons commencer à travailler », a ajouté l’hôte d’Henri Konan Bédié.

« Lorsque Konan Kouadio Bertin, 3e candidat de l’opposition verra la grande mobilisation des ivoiriens autour de cette initiative, il n’aura pas d’autre choix que de nous rejoindre. Il faut qu’il soit dans le bon camp et le bon camp est celui que nous représentons à l’heure actuelle », a conclu Affi N’Guessan.

Le dimanche 20 septembre 2020, à l’issue d’une rencontre des membres de l’opposition, l’ancien président Henri Konan Bédié et candidat aux élections présidentielles a appelé le peuple ivoirien à la désobéissance civile. Une mesure pour eux d’empêcher la troisième candidature d’affilée du président Alassane Ouattara.


Blackson Dodo Sylvain, Correspondant/Akody.com
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
PEAK : 1743464 : 1.66 mb
MEMORY : 1513696 : 1.44 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.