Politique : Danièle Boni Claverie critique sévèrement Bédié et Laurent Gbagbo

L’ex-ministre de la Communication, Danièle Boni Claverie, présidente de l’URD, est visiblement très remontée contre les présidents Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo; les deux chefs de l’opposition ivoirienne à qui elle impute la responsabilité d’une opposition désunie à moins de deux mois de la tenue des élections législatives du 06 mars 2021.   

En colère contre Bédié et Laurent Gbagbo, Danièle Boni Claverie: "Ils ont un goût prononcé pour le «restaurant»"

« Ce à quoi nous assistons aujourd’hui se confond terriblement avec ce que nous dénonçons chez nos adversaires, à savoir un goût prononcé pour le «restaurant», où la vision porteuse de l’intérêt général se réduit à une lutte acharnée pour un morceau de gâteau », dénonce la présidente de l’ URD. L’opposition ivoirienne a en effet échoué à s’accorder sur l’adoption d’une stratégie commune en vue des prochaines élections législatives. L’idée d’aller « en rangs serrés » à cette échéance électorale, comme initialement annoncé, a été un échec.

Pour Boni Claverie, la responsabilité de cet échec incombe aux deux ténors de l’opposition ivoirienne, que sont Henri Konan Bédié (PDCI-RDA) et Laurent Gbagbo (FPI). « (…) Oubliez les listes communes, adieu à la solidarité, à la cohésion qui donnaient ainsi des chances à l’opposition unie de l’emporter. Malheureusement, sous l’impulsion hégémonique des 2 grands partis que sont le PDCI et le FPI de Laurent Gbagbo, les alliés sont écartés sans ménagement, avec beaucoup de mépris », s’est-elle offusquée.

La présidente de l’ URD annonce toutefois que son parti prendra part aux élections, en présentant des candidats et en faisant des alliances ponctuelles selon les régions. Avant l’ URD, d’autres formations politiques également membres de la coalition des plateformes et partis politiques de l’opposition, notamment le COJEP de Blé Goudé et le FPI de Pascal Affi N’guessan, avaient également dénoncé « cette guerre de positionnement » qui a prévalu lors des discussions devant aboutir sur les choix des candidatures communes.

Charles Blé Goudé a, lui, déjà annoncé la suspension de la participation de son parti aux activités liées aux élections législatives avec les plateformes de l’opposition. « Nous sommes conscients que cet émiettement n’est pas favorable à l’opposition et va à l’encontre du projet initial de la coalition autour du renforcement de son unité pour se rendre plus fort », prévient Boni Claverie. Avant de conclure : « De toute façon, le temps du bilan est proche et les cicatrices de cet affrontement interne amèneront certainement l’opposition à se redéfinir et à se recomposer pour enfin traduire les vraies aspirations de nos compatriotes ».


Jean Kelly Kouassi
Afrique-sur7

Laisser un commentaire

PEAK : 1811824 : 1.73 mb
MEMORY : 1600840 : 1.53 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.