Politique : Depuis la Haye, Blé Goudé menace « Le Sursaut » de poursuites pour diffamation

Dans un message publié ce vendredi 19 avril sur sa page officielle, Charles Blé Goudé menace de poursuivre le journal « Le Sursaut », pour « diffamation ». 

Un « billet » paru dans cet organe attribué à Blé Goudé était « relatifs à la situation du chômage dans (le) pays ». L’ex ministre de la jeunesse « apporte un démenti formel à cette allégation » soutenant que « le but de ce billet est de ternir (son) image, (et de le) livrer en pâture ».

Le message de Charles Blé Goudé:

« Chers compatriotes,

Plongé dans cette nuit Pascale, j’ai été surpris d’apprendre dans un article publié par un organe de presse ivoirien « Le Sursaut » et relayé sur les réseaux sociaux, des propos de moi relatifs à la situation du chômage dans mon pays.

J’apporte un démenti formel à cette allégation. Le but de ce billet est de ternir mon image, me livrer en pâture. Je réaffirme mon engagement pour la paix et la réconciliation en Côte d’Ivoire car le pardon est une solution inévitable à la reconstruction d’une Côte d’Ivoire nouvelle et de paix.

Nous devons construire notre pays dans le respect de nos différences sociales, celles qui enrichissent le débat politique. Dans les prochains jours, j’engagerai des poursuites avec mon conseil contre les auteurs de cette manipulation. »


Paula K. avec Blackson Dodo Sylvain, Correspondant/Akody.com

Laisser un commentaire

PEAK : 1733192 : 1.65 mb
MEMORY : 1512920 : 1.44 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.