Publicite

Politique : Des députés d’opposition déposent une requête contre la nouvelle commission électorale, aussitôt rejetée par le Conseil Constitutionnel

Face à la presse ce lundi 05 août 2019, des députés de l’opposition à l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire (PDCI, Rassemblement et Vox Populi) ont annoncé avoir saisi le conseil constitutionnel, pour contester le projet de loi portant recomposition de la commission électorale indépendante (CEI). Cette requête des députés de l’opposition à l’Assemblée nationale de Côte-d’Ivoire, relative à la contestation du projet de loi portant recomposition de la commission électorale indépendante, déposée le 02 août 2019, a été jugée irrecevable par le conseil constitutionnel, apprend-on de source concordante.   
Publicite

Pour rappel, le projet de loi portant recomposition de la CEI a été adopté par l’Assemblée Nationale le mardi 29 juillet 2019. 124 députés avaient voté pour, un élu s’était abstenu et 78 avaient voté contre.

Ce lundi 05 août 2019, les députés de l’opposition ont estimé que « le Gouvernement ivoirien a proposé aux Députés, une recomposition déséquilibrée qui présente une surreprésentation du pouvoir». C’est pourquoi, « après l’adoption de la loi portant recomposition de la CEI aussi bien par l’Assemblée nationale, le 30 juillet 2019 que par le Sénat, le même vendredi 02 Août 2019, une requête portée par l’honorable Konan Koffi Marius, signée par une soixantaine de Députés de l’opposition a été déposée au Conseil Constitutionnel par les soins d’un avocat (…).

Les groupes parlementaires PDCI-RDA, Vox-populi et Rassemblement, soucieux de répondre au désir ardent du peuple de Côte d’Ivoire de se doter d’un cadre institutionnel consensuel pour les élections dans notre pays avec une Commission Électorale Indépendante, équilibrée et impartiale, ont en toute responsabilité décidé de saisir le Conseil Constitutionnel aux fins de constater le non-respect des obligations de l’Etat de Côte d’Ivoire de son engagement à créer un organe électoral indépendant et impartial pour garantir aux citoyens ivoiriens leur droit de choisir librement leurs dirigeants tel que contenu dans les instruments internationaux auxquels l’Etat est partie.», annonce les députés.

Mais cette requête des députés de l’opposition à l’Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire, relative à la contestation du projet de loi portant recomposition de la Commission Électorale Indépendante, a été jugée irrecevable par le conseil constitutionnel.



Paula K. avec Blackson Dodo Sylvain, Correspondant/Akody.com

Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1696336 : 1.62 mb
MEMORY : 1478376 : 1.41 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.