Publicite

Politique : Désobéissance civile et grève de la FESCI ce lundi, des bus de la SOTRA et véhicules administratifs brulés à Abidjan

Des bus de la SOTRA ont été brulés ce lundi 19 octobre 2020, dans les manifestations liées à la désobéissance civile et la grève de la FESCI.   

Entre la désobéissance civile lancée par l’opposition ivoirienne et la grève de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI), des individus non encore identifiés se sont attaqués aux véhicules. Des bus ont été incendiés dans la commune de Marcory, Sainte-Thérèse. Les 13 et 14 août 2020, la SOTRA avait perdu cinq autobus suite à l’appel à marcher lancé par l’opposition ivoirienne contre un “troisième mandat” du Président Alassane Ouattara.

Nous apprenons également que plusieurs véhicules administratifs ont été brulés ce 19 octobre 2020 à Cocody, au rond-point de la Riviera et à Marcory.

Ce lundi débute la grève de 72 heure décrétée par la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI), pour des revendications relatives au secteur de l’éducation, notamment le paiement des frais annexes et les COGES. Plusieurs élèves ont été délogés de leurs salles de classe ce lundi matin dans des établissements secondaires au Groupe Scolaire les Phalènes de Yopougon –Sapeurs-pompiers des individus en civil, ont demandé aux enseignants d’arrêter les cours. Les élèves ont aussitôt pris la poudre d’escampette. Une situation qui a provoqué la peur-panique dans plusieurs écoles de la commune. A l’instar de la commune de Yopougon, des élèves dans plusieurs lycées et collèges du District d’Abidjan ont été priés de regagner leurs domiciles. Les villes de l’intérieur du pays ont également été touchées par ce mouvement. Il s’agit notamment de Bingerville, Yamoussoukro, Bonoua, Abengourou… selon les témoignages sur place.

Notons que les revendications de la FESCI interviennent dans un contexte électoral en Côte d’Ivoire, marqué par la désobéissance civile lancée par l’opposition ivoirienne. De nouvelles manifestations violentes ont éclaté, ce lundi 19 octobre 2020, à Abidjan, dans les communes de Marcory, Cocody et à la Riviera 2, et dans la ville de Bonoua. 


Blackson Dodo Sylvain, Correspondant/Akody.com
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
PEAK : 1754440 : 1.67 mb
MEMORY : 1520264 : 1.45 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.