Politique : Dialogue politique, le gouvernement et l’opposition s’engagent ‘’sur le chemin de la paix et la cohésion sociale’’

Ce mardi 29 décembre 2020, les plateformes et partis politiques de l’opposition ont été conviées à la Primature, sous la houlette du Premier ministre Hamed Bakayoko en vue de la signature d’un rapport final issu du dialogue politique annoncé le 14 décembre 2020 dernier par Ouattara, lors de sa cérémonie d’investiture.


Ces plateformes et partis politiques de l'opposition ont tous pris part aux différents travaux du dialogue politique initié par le Gouvernement ivoirien. C’est en comité restreint que les partis politiques et acteurs de la société civile ont échangé pendant trois jours, avec le gouvernement ivoirien dans le cadre de la reprise du dialogue politique.

Le ministre Diomandé Vagondo a en outre fait savoir que l’ensemble des organisations et partis politiques invités au dialogue politique ont répondu présents à toutes les étapes, et particulièrement aux travaux en comité restreint. Hamed Bakayoko, Premier ministre, a au terme de cette rencontre, indiqué que la méthodologie adoptée a permis de mettre sur la table des discussions toutes les questions qui préoccupent la classe politique et les organisations de la société civile.

Ces questions concernent notamment, la composition des Commissions locales de la CEI, la décrispation du climat politique et l'approfondissement de la démocratie dans notre pays.
Selon lui, chacune des parties prenantes au dialogue a pu ainsi exprimer en toute liberté, avec franchise et dans la courtoisie son approche de chacun des points mis en discussions. « Il est ressorti de ces discussions, des points de préoccupations de la classe politique dans sa grande diversité. Par ailleurs, un large consensus s'est dégagé sur des recommandations pour la tenue des élections législatives en mars 2020 et la poursuite du dialogue sur les questions connexes », a précisé, Hamed Bakayoko.
« Les élections législatives, dont nous venons de décider ensemble de la tenue en mars 2021, permettront à nos compatriotes de choisir librement leurs représentants au sein de la prochaine Assemblée Nationale », a-t-il ajouté.

Le Premier ministre a exhorté tous les participants à persévérer dans cette voie de la concertation pour consolider les acquis du présent dialogue politique. « Je voudrais réitérer ma disponibilité et celle du Gouvernement au dialogue. Ce dialogue, nous le souhaitons permanent », a-t-il mentionné.
Pour lui, la présente séance plénière, qui clos les travaux de cette session du dialogue politique, ouvre de nouvelles perspectives pour notre pays, résolument engagé sur le chemin du développement et de la croissance inclusive dans la paix et la cohésion sociale.

Hamed Bakayoko a enfin invité les participants à joindre dans les tous prochains jours, les actes aux engagements qu'ils viennent de prendre.

30 structures dont 14 partis politiques et 16 organisations de la société civile ont pris part aux échanges. Parmi les formations politiques, les principaux partis politiques de l’opposition, dont le FPI Affi N’guessan, EDS qui comprend le FPI Gor, et le PDCI.

Blackson Dodo Sylvain, Correspondant/Akody.com

Laisser un commentaire

PEAK : 1700568 : 1.62 mb
MEMORY : 1497104 : 1.43 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.