Publicite

Politique : Fête de la liberté à Adzopé, Sam l'Africain reporte son meeting

Jichi Sam Mohamed dit Sam l'Africain ne sera pas à Adzopé ce samedi 4 mai.  Le président du NACIP (Nouvelle alliance de la Côte d' Ivoire pour la patrie) a décidé de reporter son meeting, prévu  à l’ancienne gare de la localité. Selon l’intéressé, c’est suite à l’intervention du maire et du préfet d’Adzopé qu’il décide de reporter son meeting.
Publicite

Depuis le vendredi 03 mai, les pro-Affi célèbrent la fête de la liberté dont l’apothéose est prévue ce samedi 04 mai par un meeting. Sam l'Africain avait choisi la même date pour animer un meeting. Les autorités redoutaient des risques de trouble à l’ordre public. Dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, Sam l'Africain a évoqué la question de son meeting à Adzopé.

« Les autorités pensent que si les deux meetings se tiennent, il risque d’avoir des débordements », a souligné Jichi Sam Mohamed. Le préfet et le maire d’Adzopé sont entrés en contact avec le président du NACIP afin de lui demander de reporter son meeting.

« Le préfet est d' accord qu’il n’y a pas de texte qui interdit plusieurs meetings dans une localité, mais il m'a dit que ce cas est spécial », a-t-il révélé avant d’annoncer que «  le préfet pense qu’il pourrait avoir des débordements que ni moi ni Affi ne pourrions gérer ».

Le préfet a donc demandé au fondateur du NACIP de reporter son meeting. Cette requête de l’autorité préfectorale s’est heurtée à un refus catégorique de Sam l'Africain. « Il n’était pas question de reporter ce meeting; c’est à eux d’organiser la sécurité des biens et des personnes. Nous sommes dans un pays de démocratie. Chacun est libre de s’exprimer où il veut et quand il veut», a-t-il martelé.

Finalement, après l’intervention des chefs coutumiers d’Adzopé, Sam l'Africain décide de reporter son meeting au samedi 8 juin 2019. Même s’il s’est finalement  résolu à ajourner son meeting, Jichi Sam Mohamed, dans la vidéo, dit avoir apporté sa réplique à Affi N'Guessan. 

« En Côte d' Ivoire, il y a une seule fête de la Liberté, c'est celle organisée par le président Laurent Gbagbo. Le président Laurent Gbagbo, c’est lui le père de la démocratie, du multipartisme. C’est lui qui a créé la fête de la Liberté dans le mois d'avril », a soutenu Sam l’Africain.


Paula K. avec Blackson Dodo Sylvain, Correspondant/Akody.com
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1769288 : 1.69 mb
MEMORY : 1503112 : 1.43 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.