Publicite

Politique : Gnamien Konan se prononce sur la nouvelle monnaie et la candidature d’Alassane Ouattara (message)

L’ex-ministre Gnamien Konan se prononce sur la présidentielle de 2020 en Côte d’Ivoire et sur la nouvelle monnaie de la CEDEAO, l’Eco. Un message posté sur les réseaux sociaux laisse penser que Gnamien Konan, ne s’est jamais éloigner de la scène politique malgré son silence assourdissant ces derniers temps. Dans son message, il affirme que l’actuel président ivoirien ne pourra pas se présenté à nouveau, vis-à-vis de l’éthique.   
Publicite

« Ado sait que sa candidature est juridiquement, politiquement, moralement discutable. Alors les mois qui viennent, il va tenter le tout pour le tout pour démontrer le contraire. Car en créant le RDR ? multiethnique appelé RHDP unifié en lieu place du RDR tribal et simplifié, il est sûr de pouvoir faire gober n’importe quel résultat à la communauté internationale. Oui, faute d’avoir réussi la réconciliation, il sait qu’aucun résultat économique même non discutable, ne pourrait lui assurer un autre mandat à tête de la Côte d’Ivoire. D’où les querelles irrationnelles sur la CNI et la CEI…et sur le code électoral à venir », révèle-t-il. Il se propose en grand sauveur de la situation et fais des propositions.

« Pour moi, c’est clair. À ce stade, mon programme: un Ivoirien, une formation qualifiante, un emploi bien payé qui passe par l’ERADICATION DE LA CORRUPTION (mon expertise), et la transformation de nos produits agricoles par des unités familiales ou communautaires, qui enrichira durablement les Ivoirois d’abord et partant la Côte d’Ivoire est le meilleur projet. À ce stade, j’attends donc votre soutien financier, matériel ou humain »propose-t-il. Se prononçant sur la nouvelle monnaie de la CEDEAO, l’Eco, l’ex ministre Gnamien Konan, estime que c’est une parodie et interpelle l’opinion.

«  Jeunes d’Afrique, ne vous laissez pas distraire (an mé coco mé Yalêh) par les projets panafricains Eco ou ZX… Pour faire du commerce, il faut que les marchandises soient accessibles. Un, les marchandises n’existent même pas encore tout est chinois, deux y’a pas route, trois ces pays non industrialisés avec des administrations fiscales inefficaces, comptent trop sur leurs recettes douanières pour jouer franc jeu. La monnaie n’en parlons pas. J’ai toujours pensé que quand plusieurs États ont la même monnaie, c’est qu’ils sont devenus une fédération. Oui, le CFA est une pseudo monnaie que ses pseudos propriétaires ne peuvent en faire ce qu’ils veulent. L’Euro? Ça fait toujours débat là-bas! Sur ces dossiers, tellement de préalables existent encore. Et puis quand vous regardez des pays développés comme la Suisse, le Japon, Singapour, le Luxembourg, la Corée du Sud, vous vous demandez pourquoi les Africains tiennent tant à avoir un continent entier pour commencer à travailler. Commençons par construire des États démocratiques et non corrompus et formons convenablement notre jeunesse. Manfè, étèh onou! », clame-t-il.



Paula K. avec Blackson Dodo Sylvain, Correspondant/Akody.com
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1703552 : 1.62 mb
MEMORY : 1462984 : 1.4 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.