Publicite

Politique : Henri Konan Bédié appelle les ministres PDCI-RDA à se retirer du Gouvernement avant lundi

Le divorce entre le PDCI-RDA et le RDR étant officiellement consommé, au sein du RHDP, le Président Henri Konan Bédié ne voit plus l’utilité, pour les ministres issus de son parti, de continuer à travailler avec le pouvoir en place. C’est pourquoi il a demandé à ces derniers de se retirer du Gouvernement Amadou Gon Coulibaly II au cours d’une réunion tenue en urgence hier jeudi dans l’après-midi.
Publicite


Bédié catégorique

Après avoir retiré le PDCI-RDA du RHDP le mercredi 8 août 2018, le Président Henri Konan Bédié a continué de creuser le fossé entre lui et l’allié RDR qui ne fait plus qu’observer l’expression de ce désamour. C’est dans cette veine que ce jeudi après-midi, le Sphinx de Daoukro a convoqué tous ses élus et ses ministres pour leur signifier les nouvelles directives du PDCI-RDA. La plus part des cadres du vieux parti ont répondu présents dont les vice-présidents Gaston Ouassenan Koné, Amah Tehoua, Emile Constant Bombet, Charles Konan Banny et les présidents de région que sont Alphonse Djedjé Mady, Donatien Beugré et Véronique Aka, entre autres. « Il nous a dit très clairement que nous partons à ces élections régionales et municipales en confédération PDCI. Il a vraiment insisté là-dessus. Et c’est ce que nous devons retenir » a confié Jean Kouassi Abonouan, président de la région du Gbêkê (Bouaké). Ainsi, Henri Konan Bédié a bien décidé que le PDCI ira en solo aux élections à venir y compris la présidentielle de 2020.

Duncan et 4 ministres se rebellent contre Bédié

Du côté des ministres, il y avait Jean Claude Kouassi, Aka Aoulé, Alain Richard Donwahi, Thierry Tanoh, François Amichia, Fofana Siandou et Jean Claude Kouassi. Quant aux ministres Raymonde Goudou Coffie, Félix Anoblé, Paulin Claude Danoh et Kobenan Kouassi Adjoumani, ils étaient abonnés aux absents. Le dernier cité a, par ailleurs, déclaré, quelques heures après, qu’il restait au RHDP tout en annonçant que les délégués révoqués par le PDCI officiel parce qu’ils le soutenaient, seraient renommés au compte du RHDP. De même, le vice-président Daniel Kablan Duncan et certains présidents d’institutions comme Robert Beugré Mambé ont brillé de leur absence. Dès lors, la rupture est prononcée, mais le Président Henri Konan Bédié préfère donner un dernier sursis. Il exige la démission de tous les ministres PDCI-RDA au sein du Gouvernement avant lundi. Passé ce délai, tous ceux qui resteront au Gouvernement seraient purement et simplement radiés du PDCI-RDA.

Paula K. avec Alex Dimeco,correspondant / Akody.com

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1717808 : 1.64 mb
MEMORY : 1486408 : 1.42 mb