Publicite

Politique : Hommage du RHDP à Amadou Gon Coulibaly, la cérémonie du 40ème jour aura lieu le 16 août à Korhogo

La grande famille du RHDP réunie autour du Chef de l’État Alassane Ouattara a rendu hommage, ce mercredi matin, au Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, au parc des sports de Treichville. Des milliers de militants ont témoigné leurs reconnaissances et prié pour le repos de l’âme de celui qui durant toute son existence a été un modèle de loyauté.   
Publicite

Ces milliers de militants du RHDP ont rendu un hommage au chef du gouvernement pour son engagement politique empreint d’abnégation et de loyauté, de même que lui témoigner leur reconnaissance et prier pour le repos de son âme. Témoignages, extraits documentaires, de chants d’adieu ont meublés cet hommage de sa famille politique.

La cérémonie du 40e jour du décès de Premier ministre Amadou Gon Coulibaly aura lieu le 16 août prochain à Korhogo, a annoncé le Chef de l’État Alassane Ouattara. Selon le président Alassane Ouattara, cette date a été arrêtée en concertation avec la famille du Premier ministre.

Adama Bictogo, directeur exécutif du RHDP, a quant à lui rendu un vibrant hommage à Amadou Gon Coulibaly. « Tu es plutôt né avec la plus noble des ambitions : servir ton pays et prolonger, avec ta candidature à l’élection présidentielle, ton admiration pour le Président Alassane Ouattara. À quelques semaines de l’élection présidentielle, le destin en a décidé autrement ! Oh destin ! Cruel destin ! Durant toutes ces années que de souvenirs ! Que de fraternité ! Que d’amitiés ! », a-t-il déploré. « Merci infiniment de ton engagement pour notre cause ! Merci d’avoir vécu en pensant à nous, en pensant davantage aux tiens qu’à toi-même, en pensant à servir Alassane Ouattara, en pensant à servir ton pays que tu as tant aimé ». 

« Là où tu es, je sais que tu continueras à veiller sur nous, à prier pour que le Président Alassane Ouattara continue d’être inspiré, par Dieu le Tout puissant ! Je sais que tu prieras pour que notre pays continue de vivre en paix, dans une Côte d’Ivoire prospère et rassemblée, pays de l’hospitalité, terre d’espérance et patrie de la vraie fraternité, sous la houlette de ton manteau protecteur, que dis-je notre "BRAVE TCHÊ" ! Alassane OUATTARA », a-t-il déclaré.

Dans son discours, la ministre Anne Oulotto a confié qu’Amadou Gon Coulibaly était un travailleur acharné, caractérisé par la rigueur, et l’humilité, dont la Côte d’Ivoire ne cessera jamais de parler. Elle a invité les militants à demeurer "AGC" car c’est en cela que les larmes seront séchées.

Pour Kobenan Adjoumani, avec le départ d’AGC, le RHDP doit "remporter les élections au premier tour" car "c’est le plus bel hommage". Il a invité les militants à garder leur sérénité et leur confiance. « N’ayons aucune crainte, la seule présence du président Alassane Ouattara est une source de réconfort ». S’adressant au Chef de l’Etat, il a fait savoir qu’AGC lui charge de dire que sa mission n’est pas terminée. « M. le Président Amadou Gon Coulibaly me charge de vous dire que votre mission n’est pas encore terminée », a lâché Adjoumani à Ouattara. Il a affirmé que l’esprit d’homme de valeur de Gon devrait animer tous les militants du RHDP pour les batailles à venir.

Adjoumani a invité les militants à ne pas retrousser les manches, car c’est maintenant que les choses sérieuses commencent. « Même si son corps l’a lâché, son esprit demeure (…) nous gagerons avec AGC », a-t-il lancé sous les applaudissements nourris des militants.

Après l’hommage des militants au parc des sports de Treichville, la dépouille du Premier ministre a été transportée à la grande mosquée de la Riviera Golf pour la prière mortuaire.

Les militants se sont ensuite rendus à la place Akwaba de Port-Bouet pour accompagner la dépouille du Premier ministre, qui a ensuite pris son envol pour la terre de ses ancêtres à Korhogo, pour une veillée de 20 h 00 à 22 h 00 à Gbondala au quartier Soba de ladite ville. L’inhumation aura lieu le vendredi 17 juillet.

Amadou Gon Coulibaly avait été désigné par le président Alassane Ouattara comme candidat du RHDP à l’élection présidentielle du 31 octobre 2020. Mais il avait été évacué en France le 2 mai pour un contrôle médical. De retour à Abidjan, le 2 juillet, le chef du gouvernement avait repris le service à la primature le lundi 6 juillet. Prenant part au conseil des ministres, le 8 juillet, il avait été pris d’un malaise qui a nécessité son évacuation dans une clinique de renom où il a rendu l’âme.


Blackson Dodo Sylvain, Correspondant/Akody.com

Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1723240 : 1.64 mb
MEMORY : 1510552 : 1.44 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.