Publicite

Politique : Jean-Yves Dibopieu souhaite que l’organisation des élections soit confiée aux religieux

Jean-Yves Dibopieu, ex-leader de la FESCI et de la galaxie patriotique, propose que la Commission électorale indépendante (CEI) soit  « confiée aux hommes de Dieu de toutes les confessions religieuses ».

Dans une contribution sur sa page officielle, le président de l’Intégrité et Conscience Nationale (I.CO.N), fait des propositions pour l'organisation d'élections transparentes en Côte d’Ivoire au cours de l’année 2020.

Historique des élections selon Dibopieu

« L'organisation des élections en Côte d’Ivoire a une histoire, mais une bien triste histoire. Nous voulons en faire un bref rappel afin de légitimer notre proposition. 

En effet, cette histoire commence avec le régime quarantenaire du PDCI depuis les Présidents Houphouët et Bédié. Dans ce système politique, la Commission électorale était confondue avec le ministère de l'intérieur faisant ainsi de cet organe électoral à la fois juge et partie » soutient-il, en rappelant « Nous avons encore en mémoire le nom du célébrissime ministre de l'intérieur M. Emile Constant Bombey, réputé pour être un "technicien " de l'organisation des élections. 

Après la chute du régime PDCI suite au coup d'état du général Robert GUEI, la Côte d’Ivoire va se doter de sa toute première commission électorale dite indépendante dirigée par M. Honoré GUIE, nommé par le Général. Mais malheureusement les Présidentielles organisées par cette commission sont qualifiées de calamiteuses. 
Enfin arrive l'épisode de Youssouf Bakayoko nommé par le Président Laurent Gbagbo suite à son accession au pouvoir en 2000. Nous avons encore en mémoire l'histoire politique de 2010 marquée par le plus grand scandale électoral de notre jeune démocratie ».

Après ce bref rappel, le président de l’Intégrité et Conscience Nationale (I.CO.N) retient que « l'organisation des élections par des Présidents de Commission électorale nommés a toujours fait l'objet de grandes polémiques ».

C’est pourquoi, il préconise la création de l’Autorité Religieuse pour des Élections Transparente (A.R.E.T), en remplacement de la Commission électorale indépendante (CEI).

L’Autorité Religieuse pour des Élections Transparente (A.R.E.T),  remplace la Commission électorale indépendante (CEI), (Dibopieu)

« Pour une sortie définitive de ces mascarades électorales, nous proposons aux ivoiriens notre solution afin de stabiliser pour toujours le jeu électoral en Côte d'Ivoire.

Notre proposition consiste en la création de l'A.R.E.T (Autorité Religieuse pour des Élections Transparentes). En d'autres Termes, l'organisation des élections doit être désormais confiée aux hommes de Dieu de toutes les confessions religieuses (Chrétiens, Musulmans, Bouddhistes etc.).

Cela implique que toutes ces confessions religieuses soient bien structurées et hiérarchisées avec le soutien de l’Etat », propose-t-il, en indiquant que « Les premiers responsables de chaque confession sont choisis pour être membres de l'A.R.E.T. La présidence sera assurée par an et à tour de rôle. L’A.R.E.T sera institutionnalisée par l’Etat et les membres percevront un salaire ».

Jean-Yves Dibopieu, donne trois(3) raisons qui motivent sa position.

1- La tournure que prend l'évolution du monde aujourd'hui impose à notre pays d'avoir une influence spirituelle sur la gestion de la chose publique.

2-Un homme de Dieu se trouve toujours face à trois juges : -Le premier juge comme tout homme est d'abord sa propre conscience. - Le deuxième juge, ce sont ses fidèles - Le troisième juge enfin c'est l'être suprême, DIEU. Un vrai homme de Dieu ne peut donc faire n'importe quoi étant perpétuellement face au tribunal de ces trois juges. 3- Les hommes de Dieu savent que toute autorité vient de Dieu.

Le choix des hommes de Dieu pour diriger l’organe chargé d’organiser les élections en Cote d’Ivoire est ‘’biblique’’, selon l’ex-leader de la FESCI et de la galaxie patriotique. 

« Je m'en réfère au livre Saint que je connais le mieux qu'est la Bible. Cette idée est clairement mentionnée dans Romains chapitre 13 verset 1 à 7.

Elle est plus explicite dans Daniel au chapitre 4 verset 7 où il est dit que le Très-Haut domine sur le règne des hommes et qu’il le donne à qui il lui plaît, même au plus vil.

Autrement dit, celui qui gagne une élection, ne la gagne pas par lui-même mais par des prédispositions spirituelles déjà préétablies par Dieu », justifie-t-il.

Avec ces hommes de Dieu à la tête de l’organe chargé d’organiser les élections en Cote d’Ivoire, aucun candidat ne pourra objecter les résultats des urnes. Car, « Aller contre la victoire de celui qui gagne c'est aller contre la volonté de Dieu », conclut-il.

Paula K. avec Blackson Dodo Sylvain, Correspondant/Akody.com

Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
PEAK : 1701584 : 1.62 mb
MEMORY : 1486424 : 1.42 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.