Politique : Kabran Appiah(LMP) et Meiway chez Bédié, voici ce qu’ils se sont dit

Le président du PDCI Henri Konan Bédié a reçu ce mardi 08 décembre en sa résidence à Cocody, Kabran Appiah, président de la Ligue des mouvements pour le progrès (LMP) et l’artiste ivoirien Frederick Ehui dit Meiway. Selon le site d’information du parti, Kabran Appiah, président de la Ligue des mouvements pour le progrès (LMP) a rencontré le président Henri Konan Bédié ce mardi 8 décembre 2020.   

« En ce qui me concerne particulièrement, c’est une tradition. Mes relations avec le président Bédié sont anciennes. Rituellement je viens pour le saluer, prendre de ses nouvelles. Et dans cette circonstance troublée, il était encore plus utile de venir aux nouvelles. Le président Bédié aujourd’hui discute et réfléchit pour nous tous, l’opposition.

Il est bon que nous restions en contact pour prendre les nouvelles et les bonnes orientations et les bons conseils pour savoir comment marcher dans cette période perturbée.

Au nom de la Ligue des mouvements pour le progrès (LMP). Je l’ai assuré pour son leadership brillant », a-t-il indiqué Kabran Appiah à sa sortie d’audience.

L’artiste ivoirien Meiway a aussi été reçu en audience ce mardi 8 décembre 2020, par le président du PDCI, Henri Konan Bédié. « Ça été un bonheur de retrouver celui que j’appelle mon Papa. Je pense qu’en l’absence d’Houphouët-Boigny, c’est l’héritier légitime qui représente aujourd’hui l’houphouëtisme. Et à ce titre les Houphouétistes, les vrais, il était important par son passage ici à Abidjan que je vienne le saluer et apporter aussi tout mon soutien parce que j’ai vécu à distance douloureusement les évènements liés au blocus autour de sa résidence.

Et j’en ai été très indigné. Ma présence en sa résidence justifie mon soutien renouvelé. Souffrez que je ne vous énumère pas les détails de notre rencontre. Mais on a brièvement parlé de beaucoup d’autres choses. En temps opportun, vous le saurez », a-t-il indiqué.

Se prononçant sur la crise politique actuelle, Meiway déclare « je serai satisfait quand mon pays va retrouver la paix, la vraie, la démocratie, la vraie, je serai satisfait quand tout va se normaliser dans ce pays. Je suis Akan et dans notre tribu, on a un grand respect pour le droit d’aînesse. Je ne peux pas mener des actions sans consulter des aînés », a-t-il confié.


Blackson Dodo Sylvain, Correspondant/Akody.com

Laisser un commentaire

PEAK : 1701872 : 1.62 mb
MEMORY : 1497416 : 1.43 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.