Politique : L’opposition catégorique, "On ira en rangs serrés aux législatives pour battre le RHDP"

La coalition des plateformes et partis politiques de l’opposition a décidé le jeudi 7 janvier 2021, lors d’une conférence de presse à la maison du parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA) à Abidjan, d’aller en “rangs serrés” aux élections législatives du 06 mars 2021, pour la remporter face au rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP).   

Alors qu’on s’attendait au boycott comme ce fut le cas pour le scrutin présidentiel du 31 octobre 2020, l’opposition ivoirienne, dit prendre part aux prochaines législatives. Objectif, faire barrage au Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP). « Nous n’allons pas à ces élections pour faire de la figuration, nous y allons pour remporter le parlement, soyez-en certain », a clamé M. Ouégnin. Il a expliqué que la décision de l’opposition de participer à ce scrutin se justifie par le fait que le contexte est différent et l’opposition n’a pas le choix.

Georges-Armand Ouégnin a indiqué que l’opposition ira aux élections législatives avec une stratégie commune impliquant tous ses militants « pour faire barrage au parti au pouvoir ».

« Il s’agit de deux pouvoirs bien différents. Les législatives sont locales et nous ne pouvons pas concéder tous les pouvoirs au RHDP. Il n’y aura pas d’indépendants chez nous, on sera tous derrière le candidat qui sera choisi », a renchéri le président de l’Union pour la Côte d’Ivoire (UPCI), Gnamien Konan, membre de cette plateforme.

Il s’agit pour l’opposition d’aller en rang serré selon les termes utilisés par Georges Armand Ouégnin. A ses côtés, le prof. Niamkey Koffi, secrétaire exécutif par intérim du PDCI qui rassure que l’opposition ira en bloc. « Nous ferons tout pour que dans une circonscription le meilleur soit le choix de l’opposition pour maximiser la victoire. », précise Niamkey Koffi.

« Nous ne pouvons pas concéder tous les pouvoirs au RHDP. Nous sommes majoritaires et nous allons prouver que ce pouvoir est minoritaire. On a perdu une bataille, mais pas la guerre. On a perdu le match allé et non le match retour. La seule façon de rendre hommage aux Ivoiriens qui sont morts, c’est de remporter les législatives. Il n’y aura pas un candidat de l’opposition contre un autre pour un siège. On sera tous derrière le candidat choisi. », réitère Gnamien Konan.

La coalition des plateformes et partis politiques de l’opposition annonce qu’elle enverra dans les prochains jours des missions sur l’ensemble du territoire ivoirien pour sensibiliser les populations.

Elle invite enfin les Ivoiriens de se mobiliser pour participer à ce scrutin législatif afin ‘’d’assurer à l’opposition la majorité absolue au parlement’’.


Blackson Dodo Sylvain, Correspondant/Akody.com

Laisser un commentaire

PEAK : 1693296 : 1.61 mb
MEMORY : 1473112 : 1.4 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.