Publicite

Politique : L’opposition maintient son meeting, mais le délocalise

Le meeting des plateformes de l’opposition Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA), Front Populaire Ivoirien (FPI) et d’autres partis alliés, prévu ce samedi 21 décembre à la place Ficgayo (Yopougon), a finalement été délocalisé à Port-Bouet. 
Publicite

Ainsi en a décidé, ce mercredi 18 décembre lors d’une conférence de presse des membres de l’opposition par la voix du Secrétaire Général exécutif du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA), Maurice Kakou Guikahué, en conformité avec « le droit constitutionnel à la parole ».

Cette décision de délocalisation du meeting de l’opposition s’est justifiée selon Maurice Kakou Guikahué par la décision de la mairie de Yopougon de suspendre " toute manifestation publique pouvant entrainer des mouvements de foule sur les espaces ouverts" notamment sur la place Ficgayo du 16 décembre 2019 au 05 janvier 2020, alors que l'opposition a organisé une série de meetings le 14 septembre 2019 au parc des sports ; le 19 octobre 2019 à Yamoussoukro, le RACI et FPI sur le territoire ivoirien sans incidents.

Ce, en dépit « des démarches pour rencontrer les autorités municipales » qui sont « restées vaines », et le fait de s’être acquitté le droit financier pour occuper cet espace, a confié Maurice Guikahué. 

Toutefois, « pour éviter de tomber dans le piège de la provocation et la violence » ce meeting, selon l’opposition aura lieu au stade Seny Fofana de Port-Bouet à 11 h avec pour points saillants de revendication : la réforme de la Commission Electorale Indépendante (CEI) pour qu'elle soit consensuelle ; exiger la gratuité de la Carte Nationale d’Identité (CNI) fixée à 5000 F CFA; et le retour de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé en Côte d’Ivoire, pour donner une chance à la réconciliation nationale.

Par ailleurs notons que le meeting de l’opposition s’organise dans la foulée du séjour du Chef d’Etat français, Emmanuel Macron sur le sol ivoirien du 20 au 22 décembre, puis à la veille du retour de Guillaume Soro, candidat déclaré aux élections présidentielles de 2020 après six mois d’absence.

Casimir Boh/Akody.com

Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1767256 : 1.69 mb
MEMORY : 1541608 : 1.47 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.