Politique : La chefferie traditionnelle ivoirienne mise en mission pour des législatives apaisées

La ministre ivoirienne de la Solidarité, de la Cohésion sociale et de la Lutte contre la pauvreté, Mariatou Koné, a mis lundi en mission la chefferie traditionnelle afin de contribuer à des élections législatives apaisées, fixées le 6 mars 2021. Mme Mariatou Koné a lancé cet appel à l’occasion d’une rencontre avec des chefs traditionnels issus de plusieurs régions du pays ayant bénéficié de la construction des centres multiethniques de médiation et d’arbitrage dénommés « Maison des Chefs ».   

La rencontre s’est tenue dans la salle de conférence du ministère en charge de la Cohésion sociale logé à la Tour E au 13e étage, où Mme Mariatou Koné a invité les chefs traditionnels à « œuvrer davantage pour la consolidation de la paix et le renforcement de la cohésion sociale ». Cet échange qui intervient en prélude aux élections législatives, a pour but d’exhorter ces acteurs sociaux à redoubler d’efforts via des actions pour que les législatives se déroulent dans un climat apaisé.

Elle a réitéré à ses hôtes, la volonté du Président de la République, Alassane Ouattara de faire de la Côte d’Ivoire, un « havre de paix propice au développement et à la prospérité ». Pour mener à bien cette mission, la ministre a remis à ces chefs traditionnels des kits comprenant entre autres des manuels de formation sur la culture de la paix, la cohésion sociale, la prévention et la gestion pacifique des conflits.

Les têtes couronnées ont, par la voix de leurs différents porte-paroles, Yagba Dogbo, chef du canton de Boguedia (Issia), Pierre Gbéada, chef de la tribu centrale de Zouan Hounien, et Tenan Koné chef du canton central de Boundiali, exprimé leur gratitude au chef de l’Etat et à la ministre Mariatou Koné.  

Ils ont en outre salué les initiatives de la ministre de la Solidarité, de la cohésion sociale et de la lutte contre la pauvreté en faveur de la chefferie traditionnelle notamment la construction et l’équipement de 22 centres multiethniques de médiation et d’arbitrage dans plusieurs régions du pays.

L’ensemble des chefs traditionnels s’est engagé à poursuivre les actions de sensibilisation au sein de leurs communautés pour « une Côte d’Ivoire plus paisible, plus cohésive et plus fraternelle ».

Notons par ailleurs qu’au cours de la journée d’hier, les membres du Directoire de la Chambre Nationale des Rois et Chefs Traditionnels, conduits par le président de l’Institution, Sa Majesté Amon Tanoé, ont eu une séance de travail avec le ministre de la Réconciliation nationale, M. Bertin Konan Kouadio alias KKB.

La Chambre Nationale des Rois et Chefs Traditionnels de Côte d’Ivoire a été créée sous la Loi n° 2014-428 du 14 juillet 2014. Elle est chargée notamment de la promotion des idéaux de paix, de cohésion sociale ainsi que du règlement non juridictionnel des conflits dans les villages et entre les communautés.


Blackson Dodo Sylvain, Correspondant/Akody.com

Laisser un commentaire

PEAK : 1711152 : 1.63 mb
MEMORY : 1503416 : 1.43 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.