Publicite

Politique : La mission de la CEDEAO rencontre Bédié, Affi et KKB

Une mission de diplomatie préventive de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) est arrivée à Abidjan ce dimanche. Conduite par la ministre ghanéenne des Affaires étrangères Shirley Botchway, la Mission ministérielle de la CEDEAO a eu des échanges avec les présidents Henri Konan Bédié du PDCI et Affi N’Guessan Pascal du FPI, à la résidence du président du PDCI. La même délégation a reçu au siège de sa représentation à Cocody, le candidat Kouadio Konan Bertin (KKB) et son staff.   

Henri Konan Bédié et Affi N’Guessan Pascal, deux poids lourds de l’opposition ivoirienne ont échangé avec la Mission de la CEDEAO ce dimanche 18 octobre 2020 en vue de la tenue d’une élection présidentielle inclusive, apaisée, crédible et transparente en Côte d’Ivoire.

Au terme de cette rencontre Mme Shirley Botchway, s’est confié à la presse. « Nous ne sommes pas encore au stade de crise et que le problème ivoirien peut se résoudre par le dialogue. C’est ce que la délégation de la CEDEAO va essayer de le faire les jours à venir », a dit Mme Shirley Botchway.

La même délégation a reçu au siège de sa représentation à Cocody, le candidat Kouadio Konan Bertin (KKB) et son staff. A l’issue d’une rencontre avec la mission de diplomatie préventive de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), le candidat indépendant Kouadio Konan Bertin dit KKB a préconisé le dialogue avec les candidats de l’opposition. « Je n’ai pas cessé de demander à l’extérieure, à nos amis extérieurs d’agir de sorte à amener ou ramener tous nos ainés à la table de discussion. Tout est encore possible, on peut discuter, on peut dialoguer. Qu’est-ce que les uns et les autres demandent… quels reproches, il faut insister, aller toujours aux dialogues », a préconisé le candidat indépendant face au regain de violences et aux morts enregistrés dans certaines localités du pays.

Cependant, il a déploré le fait que les Ivoiriens sont obligés de se tourner vers les communautés internationales, entre autres la CEDEAO. « Dommage que ce soit les autres qui viennent régler nos problèmes comme si Houphouët était mort avec le génie ivoirien… Au vu de l’enthousiasme avec lequel les Ivoiriens accueillent ma candidature, il n’y a pas de raison que je ne puisse pas aller jusqu’au bout », a-t-il dit.

Candidat indépendant et transfuge du PDCI, KKB a vu sa candidature validée par le Conseil constitutionnel au même titre que celles d’Henri Konan Bédié et Affi N’Guessan qui appellent à boycotter cette présidentielle.

Pour le chef d’Etat sortant et candidat à sa propre succession, Alassane Ouattara, l’élection présidentielle "aura bel et bien lieu ce 31 octobre 2020".

Au cours de son séjour, la délégation ministérielle de la CEDEAO des séances de travail avec le Premier ministre et des membres du Gouvernement. Elle a prévu de s’entretenir avec le Groupe informel d’ambassadeurs (Pays membres permanents du Conseil de Sécurité et autres).


Blackson Dodo Sylvain, Correspondant/Akody.com
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
PEAK : 1744360 : 1.66 mb
MEMORY : 1514056 : 1.44 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.