Publicite

Politique : « La place de Guillaume Soro n’est pas dans la campagne électorale, mais en prison », Alassane Ouattara dans "Paris Match"

« La place de Guillaume Soro n’est pas dans la campagne électorale, mais en prison », a déclaré le chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara, dans une interview accordée à une presse française.   

Il estime que les candidatures de Soro et Gbagbo "relèvent de la provocation". Au sujet de Laurent Gbagbo, Alassane Ouattara a également expliqué à nos confrères de "Paris Match" que Laurent Gbagbo a commis des erreurs ‘’mais c’est un frère, et un ancien président. La Côte d’Ivoire reste son pays. Il faut attendre le verdict en appel devant la CPI, car pour l’instant il est en liberté sous condition. Ensuite, des dispositions seront prises quant à son retour, sachant qu’il est condamné à vingt ans de réclusion pour crimes économiques’’, a soutenu le Chef de l’Etat.   

Voici un extrait de l’interview

Paris Match. Vos opposants vous reprochent de violer la Constitution, qui n’autorise que deux quinquennats successifs. Que leur répondez-vous ?

Alassane Ouattara. Ce sont des bêtises ! Notre Constitution date de 2016, elle a instauré une nouvelle République en Côte d’Ivoire. Les cartes ont donc été rebattues. Je vous le répète, je n’ai jamais cherché à m’accrocher – contrairement à mes prédécesseurs. (…)

L’élection ne risque-t-elle pas de manquer de légitimité ?

La légitimité, c’est le respect du droit. La place de Guillaume Soro n’est pas dans la campagne électorale, mais en prison. S’il a quitté la Côte d’Ivoire sans y revenir depuis la fin de l’année, c’est parce qu’il sait qu’il devra y être jugé pour une tentative de déstabilisation. Les preuves contre lui sont accablantes. (…)

Laurent Gbagbo a été acquitté devant la Cour pénale internationale. Son retour en Côte d’Ivoire est-il envisageable ?

Il a commis des erreurs, mais c’est un frère, et un ancien président. La Côte d’Ivoire reste son pays. Il faut attendre le verdict en appel devant la CPI, car pour l’instant il est en liberté sous condition. Ensuite, des dispositions seront prises quant à son retour, sachant qu’il est condamné à vingt ans de réclusion pour crimes économiques.


Blackson Dodo Sylvain, Correspondant/Akody.com
 
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
PEAK : 1736512 : 1.66 mb
MEMORY : 1506328 : 1.44 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.