Publicite

Politique : « La place de Guillaume Soro n’est pas dans la campagne électorale, mais en prison», Guillaume Soro revient à la charge

Dans son entretien à Paris Match, le Président Alassane Ouattara a déclaré: « La place de Guillaume Soro n’est pas dans la campagne électorale, mais en prison (…) S’il a quitté la Côte d’Ivoire, c’est parce qu’il sait qu’il devra y être jugé pour tentative de déstabilisation ». Le président ivoirien s’est interrogé sur « le train de vie parisien » de son ancien allié : « Depuis un an, il mène la grande vie à Paris (.....) D’où sort cet argent ? ». Guillaume Soro semble véritablement remonter contre son ancien le président Ouattara, candidat à la présidentielle ivoirienne d’octobre 2020. Il a une fois de plus réagi a déclaration du président Ouattara.

« Allez dire à Alassane Ouattara que je suis un témoin vivant de son passé d’opposant lorsqu’il errait de capitales en capitales en quête de soutien. Dites lui qu’il y’a des MOTS qui tuent plus que la MORT! Non il n’est pas Dieu ni Saturnien. Dites à ADO qu’il lui faut un bain d’humilité », a lancé Guillaume Soro.

Avant d’ajouter, « assurément l’homme venu du FMI est maladroit! Il est incapable de réconciliation. Il est l’anti-Houphouët-Boigny. Là où il aurait pu apaiser les cœurs son ego hypertrophié le perd. Ces innocents demeurent en Prison juste pour qu’il sent que c’est lui le patron »
.
« Oui c’est lui César! Il met en prison qui il veut et les libère quand ça l’enchante! Ce n’est pas cela une République. La vérité est que Alassane Ouattara lui-même n’a jamais fait de prison c’est pour cela qu’il a le mot PRISON à la bouche. Et je ne le lui souhaite pas » a conclu le président du GPS.

Dans son entretien à Paris Match, le Président Alassane Ouattara a expliqué les circonstances qui l’ont amené à « rompre avec l’engagement pris devant la nation », le 5 mars dernier. Il a justifié par ailleurs sa candidature à un troisième mandat. Selon lui, la nouvelle Constitution en vigueur depuis 2016 remet les compteurs à zéro. Alassane Ouattara rappelle également les raisons qui ont conduit le Conseil constitutionnel à écarter plusieurs dossiers à la présidentielle du 31 octobre. Et le président d’enfoncer le clou : « La place de Guillaume Soro n’est pas dans la campagne électorale, mais en prison. » « S’il a quitté la Côte d’Ivoire, c’est parce qu’il sait qu’il devra y être jugé pour tentative de déstabilisation », ajoute le président ivoirien, avant de s’interroger sur « le train de vie parisien » de son ancien allié : « Depuis un an, il mène la grande vie à Paris (.....) D’où sort cet argent ? ».

Blackson Dodo Sylvain, Correspondant/Akody.com
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
PEAK : 1739344 : 1.66 mb
MEMORY : 1506112 : 1.44 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.