Publicite

Politique : Le RHDP en conférence de presse ce mardi pour traiter de la dernière sortie de Bédié

Le Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP) animera une conférence de presse ce mardi après-midi, pour se prononcer sur la dernière sortie, fort polémique, d’Henri Konan Bédié. Le président du PDCI-RDA a dénoncé un hold-up des étrangers sur les richesses de la Côte d’Ivoire, notamment par l’orpaillage clandestin.
Publicite

Adjoumani a encore des choses en travers de la gorge

Après avoir laissé un commentaire fleuve sur les récentes déclarations d’Henri Konan Bédié, le Ministre Adjoumani Kobenan a encore des choses à dire. Il convie donc toute la presse nationale et internationale, ainsi que les militants du RHDP à une conférence de presse ce mardi 11 juin 2019, au Golf hôtel. Ce point de presse sera diffusé en direct de sa page officielle et sur Rassemblement Webtv. Le thème du « talk-show » du Ministre des ressources animales et halieutiques serait : « Appel à la haine de l’étranger du Président Bédié ». Adjoumani passerait alors pour le pyromane qui joue avec une bûchette d’allumette au-dessus de l’essence que Bédié a versé.

Dans son communiqué publié sur les réseaux sociaux, le RHDP informe que : « Après la récente sortie et les graves propos tenus par le président du PDCI-RDA, M Henri Konan Bédié, le Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP), animera une conférence de presse le mardi 11 juin 2019, à 16H, au Golf Hôtel. A cette occasion, le RHDP procédera à l’analyse de la situation socio-politique. Toute la presse nationale et internationale est conviée… ».

« S’ils sont armés, c’est pour servir à quoi ? »

Recevant une délégation de militants du PDCI-RDA vendredi dernier à Daoukro, son fief, Henri Konan Bédié avait fait de graves révélations sur la Côte d’Ivoire. Il avait notamment affirmé que des étrangers étaient « stationnés maintenant dans beaucoup de villages ». Puis de se demander : « S’ils sont armés, c’est pour servir à quoi ? ». Le sphinx de Daoukro pense qu’« Il faut simplement que nous soyons conscients, car le moment venus, nous agirons pour empêcher ce hold-up sur la Côte d’Ivoire sous le couvert de l’orpaillage ». 

« Les gens rentrent, on leur fait faire des papiers et ils ressortent. Certains repartent et d’autres restent. Tout cela pour quel but ? (…) Si c’est pour venir fausser les élections de 2020, nous voulons le savoir. Mais, nous traiterons de tout cela un jour, car les précédents doivent nous servir (…) Nous avons fait venir des étrangers dans nos plantations de cacao et de café, et ensuite les gens se sont installés à leur propre compte. Aujourd’hui, ils agressent les planteurs ivoiriens et se disputent même la propriété des terres. Cela devrait nous servir. Il faut que nous réagissions pour que les Ivoiriens ne soient pas étrangers chez eux. Car, actuellement, on fait en sorte que l’Ivoirien soit étranger chez lui. Mais, les Ivoiriens n’accepteront jamais cela », avait lancé Bédié, que le pouvoir accuse d’avoir créé l’Ivoirité, un terme qui prend un sens selon les bords politiques.

Adjoumani envoyé en première ligne contre son ancien maître pour faire ses preuves

En réaction à ces propos de son ex mentor, le Ministre Adjoumani a déclaré : « Ne faites pas comme ces hommes politiques qui après avoir pratiqué la politique ivoiritaire, décident aujourd’hui d’engager la guerre foncière en exposant les communautés et les étrangers à la vindicte populaire des autochtones qui ont toujours vécu en parfaite harmonie avec leurs autres frères et sœurs, dont certains sont venus des autres régions de la Côte d’Ivoire et d’autres, de pays frères ».




Paula K. avec Alex Dimeco, Correspondant/Akody.com

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1722872 : 1.64 mb
MEMORY : 1488968 : 1.42 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.