Publicite

Politique : Meeting de l’opposition, la coalition PDCI-RDA et FPI sonne la mobilisation et lance l’opération « inondation du Plateau »

La coalition de l’opposition affiliée au Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA), et le Front Populaire Ivoirien (FPI) à savoir la Coalition pour la Démocratie, la Réconciliation et la Paix (CDRP) et Ensemble pour la Démocratie et la Souveraineté (EDS) ont tenu un meeting ce samedi au parc des Sports de Treichville. 
Publicite

Devant une foule immense, constituée de militants, sympathisants, et cadres des deux plus grands partis politiques en Côte d’Ivoire, qui a pris d’assaut les gradins et la pelouse du stade, les hautes autorités du PDCI-RDA et du FPI entre autres Assoa Adou (secrétaire général du FPI), Simone Ehivet Gbagbo (vice-président FPI), Maurice Kakou Guikahué (secrétaire général en chef PDCI-RDA), Georges François Armand Ouégnin, président de la plateforme Ensemble pour la Démocratie et la Souveraineté (EDS) ainsi que des proches de Guillaume Soro, notamment les députés Alain Lobognon et Koné Tefhour se sont succédé pour annoncer le motif principal de cette rencontre « historique ».

Dans l’ensemble, les cadres de l’opposition ont dépeint une situation délétère à tous les niveaux en Côte d’Ivoire et lancé un appel à la mobilisation jusqu’aux élections présidentielles de 2020.

Pour Kamagaté Brahima, secrétaire général chargé de la jeunesse par intérim, il existe « une atteinte inacceptable des libertés publiques et privées », et un « recul drastique du pays à tous les niveaux ». 

Il en est de même pour Assoa Adou pour qui cette rencontre est un « grand jour » entre ces deux partis qui se mettent ensemble aujourd’hui pour « sauver la Côte d’Ivoire ».

Selon le porte-parole de Laurent Gbagbo, président du FPI, la privatisation de l’école, le mauvais état des Centres Hospitaliers Universitaires (CHU) ; l’orpaillage clandestin qui « tue » la forêt, la faune, l’eau, la dette ; la précarité généralisée en ville et en campagne contraint les Ivoiriens au nombre de 12.400 à l’immigration clandestine ; ensuite les coupeurs de route font peser la culture de la violence, le mépris total de la valeur humaine.

Pour vaincre tous ces fléaux, Assoa Adou a souhaité le retour de Laurent Gbagbo, l’ex-chef de l’Etat pour aller résolument au dialogue afin de définir « un nouveau contrat social ».

Evoquant respectivement les sujets sur la Commission Electorale Indépendante (CEI) et la Carte Nationale d’Identité,  Georges François Armand Ouégnin et Alain Lobognon ont évoqué des manquements à ces sujets.

« Nous n’accepterons pas le passage de la loi de la CEI appelée RHDP (Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et la Paix), la coalition politique au pouvoir NDLR)…Nous appelons tous les partis à la table de discussions », a signifié le président d’EDS sur la réforme de la CEI, disant sa conviction de gagner ce combat de la CEI.

Quant à Alain Lobognon, il a reconnu que les Ivoiriens peinent à avoir la CNI.

« S’il y’a de l’argent pour financer 55 ministres c’est qu’il y’a de l’argent pour financer les cartes nationales d’identités », a-t-il déclaré, avant que renchérisse Maurice Kakou Guikahué au nom du président du Pdci-RDA, Henri Konan Bédié.

« La CEI doit changer, la CNI doit être gratuite(...) Il faut qu’il y’ait la réconciliation pour l’intérêt de tous les fils du pays », a-t-il indiqué, remerciant ensuite les militants pour cette rencontre symbolique ajoutée à cette mobilisation qui appelle une prochaine rencontre dont la date sera à définir au stade Félix Houphouët Boigny à travers l’opération « inondation du Plateau ».

Lançant la mobilisation jusqu’aux présidentielles de 2020, au même titre qu’Assoa Adou et le Professeur Jérôme Coulibaly, il a appelé à la libération de tous les prisonniers de la crise postélectorale de 2011 et la libération de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé.


Casimir Boh/Akody.com

Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1728976 : 1.65 mb
MEMORY : 1503576 : 1.43 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.