Publicite

Politique : Nicolas Sarkozy en Côte d’Ivoire depuis mercredi soir

Sa visite avait été annoncée, début janvier, par certains médias proches du PDCI-RDA. Elle devait survenir aux alentours du 26 janvier, date du Congrès constitutif du RHDP parti unifié. Effectivement Nicolas Sarkozy est en Côte d’Ivoire dans l’intervalle pressenti. Il a posé les pieds à Abidjan hier, mercredi. L’objet réel de sa visite reste inconnu.
Publicite

Nicolas Sarkozy, l’homme des missions impossibles et officieuses

Nicolas Sarkozy, l’homme des missions impossibles et officieuses du régime d’Abidjan, est arrivé en Côte d’Ivoire hier, mercredi 30 janvier 2019. Le motif de sa présence en terre ivoirienne reste flou. Cependant, toutes les rumeurs veulent que la ville de Daoukro figure dans son agenda. Pourquoi ?

Le pouvoir d’Abidjan aurait mandaté d’urgence l’ancien Président français (2008-2012) auprès d’Henri Konan Bédié. Il est attendu pour jouer le médiateur entre le patron du PDCI et le Président Alassane Ouattara. Ce serait le joker du Chef de l’Etat, après avoir grillé les cartes Blaise Compaoré et Olusegun Obassandjo, nous dit-on. 

Certains médias proches du vieux parti ont même publié, mercredi, que Nicolas Sarkozy allait rencontrer Henri Konan Bédié le soir même. Pour l’heure l’on ne peut confirmer si l’entrevue secrète a eu lieu. Sarkozy parviendra-t-il à ramener Bédié au RHDP de son ami de longue date Alassane Ouattara ?

Mais que vaut Sarkozy en ce moment ?

De nombreux militants du PDCI-RDA craignent que l’ancien patron de l’Elysée réussisse à faire chanter leur leader, comme il l’aurait fait en 2010. L’on lui prête la mission de menacer Henri Konan Bédié de poursuites judiciaires et de gel de ses avoirs et biens par la justice française pour le faire plier. Nicolas Sarkozy a-t-il autant de pouvoir ? 

Rappelons qu’en France même, l’ancien Président ne vaut plus rien, même chez Les Républicains (LR-nouvelle dénomination de l’UMP). Pis, il traîne une vingtaine de casseroles dont l’affaire Bygmalion et Ziad Takieddine qui risquent de le plomber. Dès lors il serait de bon ton de revoir à la baisse la capacité (de nuisance ?) de Nicolas Sarkozy au PDCI-RDA. 

Enfin, il est inenvisageable qu’il ait été missionné par l’Elysée à cette fin. Même s’il maîtrise bien le dossier ivoirien, peut-être plus que n’importe qui, ce n’est pas une tradition de la politique française de recycler ainsi un ancien Chef d’Etat. Le plus probable est que Nicolas Sarkozy soit là pour son propre compte, pour sauver le pouvoir de son ami Alassane Ouattara. 

Maintenant l’on est curieux de savoir les leviers dont il dispose pour ramener Bédié dans la République RHDP. 


Paula K. avec Alex Dimeco, Correspondant/Akody.com

Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1709888 : 1.63 mb
MEMORY : 1485144 : 1.42 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.