Publicite

Politique : Présidentielle 2020, Blé Goudé, ‘’La CEI et le Conseil constitutionnel ne sont pas crédibles , Ouattara doit faire revenir son frère Gbagbo et reporter la présidentielle ‘’

Dans un message Facebook direct, publié ce samedi 19 septembre 2020, l’ex leader des jeunes patriotes, Charles Blé Goudé,  est revenu sur la décision du Conseil constitutionnel invalidant la candidature de son mentor Laurent Gbagbo. Blé Goudé a également invité Ouattara à faire un pas de géant afin de faire revenir en Côte d’Ivoire, son frère Gbagbo et de reporter la présidentielle d’octobre prochain.


« À partir des nombreuses raisons évoquées par le Président du Conseil constitutionnel pour rejeter la candidature du Président Laurent Gbagbo, je vais retenir une seule qui m'a choqué. Le Conseil constitutionnel dit « le Président Laurent Gbagbo, en tant qu'ancien chef d'État, est de fait membre du Conseil constitutionnel. Et n'ayant pas renoncé à ses fonctions, il ne peut être candidat ». C'est donc le 14 septembre que le Conseil constitutionnel se rend compte que le Président Laurent Gbagbo est membre du Conseil constitutionnel ? », s’est-il interrogé dans son message.

Expliquant les motivations de son analyse, le Président du Cojep ajoute : « Je le dis parce que les mêmes règlements du Conseil constitutionnel stipulent en son article 132 "qu'aucun membre du Conseil constitutionnel ne peut faire l'objet de poursuites, ne peut être arrêté, ne peut être détenu ». Et pourtant, Laurent Gbagbo, le membre du Conseil constitutionnel, a été jugé, condamné à 20 ans de prison en Côte d'Ivoire, dit-on pour braquage. »

Poursuivant, l'ancien leader de la galaxie patriotique dénonce : « Voici une institution qui applique sa règle à géométrie variable. » Avant d'arriver à la conclusion que « cette institution s'est discréditée. Le Conseil constitutionnel ne peut pas être le juge des élections en Côte d'Ivoire. En tout cas pas celle du 31 octobre 2020".

Blé Goudé a par ailleurs évoqué le cas de la Commission électorale indépendante (CEI) qui est inféodée par les partis politiques, là où il s’attend à un instrument libre qui peut offrir aux Ivoiriens une compétition libre. « La CEI n’est pas libre, le Conseil constitutionnel s’est discrédité », a-t-il déclaré.

Notons que, des quarante-quatre dossiers de candidature à lui transférés par la Commission électorale indépendante (CEI), le Conseil constitutionnel n'a retenu que quatre personnalités ivoiriennes, notamment Alassane Ouattara (RHDP, président sortant), Henri Konan Bédié (PDCI), Pascal Affi N'Guessan (FPI) et Kouadio Konan Bertin (Indépendant), pour l'élection présidentielle de 2020.

Blé Goudé a également invité Ouattara à faire un pas de géant afin de faire revenir en Côte d’Ivoire, son frère Gbagbo.  « Acceptez pour le bien de la Côte d’Ivoire de reporter le scrutin. Mettre ce report à profit pour discuter avec l’opposition. Faites un pas de géant. Libérez les Ivoiriens. Ces élections ne doivent pas se tenir. Il faut réunir autour d’une table Bédié, Gbagbo, Soro, Charles Blé Goudé. Nous devons tout mettre en œuvre pour éviter une crise. Faites revenir en Côte d’Ivoire, votre frère Laurent. Au-delà de la politique, c’est votre frère. C’est vous qui l’avez appelé votre frère. La Cei et le Conseil Constitutionnel ne sont pas crédibles pour conduire le scrutin » a déclaré Blé Goudé.

Charles Blé Goudé a invité une fois de plus invité le président Ouattara, à reporter la présidentielle d’octobre.
« Ensemble sauvons la Côte d’Ivoire. Les signes d’une crise postélectorale sont encore là et vous voulez nous plonger dans une nouvelle crise. Vos ambitions politiques ne sont pas au-dessus de la vie des Ivoiriens. On ne peut pas aller aux élections dans ces conditions-là. Vous avez l’impérieux devoir de créer un dialogue inclusif. Pourquoi vous refusez de parler avec l’opposition. Vous avez la meilleure opposition d’Afrique. Reporter l’élection présidentielle. Les conditions ne sont pas réunies. Vos partisans sont contents, mais la Côte d’Ivoire n’est pas composée de vos partisans. Convoquez nous comme le président Houphouët en 89, Laurent Gbagbo en 2001», a lancé Charles Blé Goudé au président Alassane Ouattara.

Blackson Dodo Sylvain, Correspondant/Akody.com
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
PEAK : 1719096 : 1.64 mb
MEMORY : 1500056 : 1.43 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.