Politique : Presidentielle 2020, les ivoiriens aux urnes depuis ce samedi matin, voici le point de la situation socio-politique à Abidjan et à l’intérieur du pays

Les ivoiriens sont aux urnes depuis ce samedi à 8 heures (heure locale, TU)  pour élire un nouveau président de la République. Des quatre retenus par le Conseil constitutionnel, seul Kouadio Konan Bertin(KKB) affronte le chef de l’État Alassane Ouattara, qui promet de l’emporter en « un coup KO ». Henri Konan Bédié et Pascal Affi N’Guessan ont, eux, décidé de boycotter, le scrutin de ce jour. Sur les 7,5 millions inscrits sur la liste électorale, moins de 3,5 millions ont retiré leur carte d’électeur. Ceux qui ne l’ont pas encore fait pourront les retirer sur le lieu de vote ce même jour.


Voici le point de la situation socio-politique ce samedi 31 octobre 2020, à Abidjan et à l’Intérieur du pays.

M’batto
Le matériel électoral emporté par des individus ce samedi 31 octobre 2020, M’batto, dans la région du Moronou. Des individus non identifies ont emporté tout le matériel informatique et des documents importants  de la Commission électorale indépendante (CEI), M’batto, dans la région du Moronou.

Sankadiokro
Des individus non identifies ont emporté tout le matériel informatique et des documents importants  de la Commission électorale indépendante (CEI) dans le village de Sankadiokro, à Abengourou.

Adzopé
Le scrutin présidentiel du 31 octobre 2020 a démarré dans le calme à Adzopé sous le regarde des forces des l’ordre. Tous les 72 bureaux des 16 lieux de vote de la ville ont pu ouvrir leurs portes avec tout le matériel nécessaire pour le bon déroulement du vote et ce en toute sécurité.

Abengourou
Des jeunes se réclamant de l’opposition ivoirienne bloquent depuis ce samedi 31 octobre 2020, la ville d’Abengourou.
La marche éclatée a démarré très tôt le matin dans les quartiers Agnikro, Nouveau quartier et Adaou où des barrages ont été érigés par les jeunes venus répondre au mot d’ordre de désobéissance civile lancé par les partis de l’opposition en Côte d’Ivoire.
Alors que les manifestants tentaient de rallier les environs de la préfecture et d’autres quartiers de la commune, ils ont été stoppés et dispersés à coup de gaz  lacrymogène.

Abidjan
Koumassi, Dans la nuit d’hier le centre de dépistages Covid-19 a été incendié.
Ce matin à Aboboté des manifestants ont été dispersés.
Riviera M’Badon, les manifestants ont brûlé des pneus.

Bonoua
Circulation timide sur la voie principale. L’accès aux quartiers reste fermé.

Grands Ponts
Dabou, RAS pour l’heure.
Les accès des villages sont fermés. Et les urnes n’y sont pas entrées. Si il y a un forcing pour faire entrer ces urnes il y aura affrontement villageois et forces publiques.

Zone EST
Bettié, les entrée et sorties sont aux mains des manifestants.
Axe village centre SAPH-Usine obstrué à de nombreux endroits.

Abengourou, Le matériel de vote emporté dans deux villages. Sankadiokro et Amelekia.

Zone Centre
Axe kokoumbo- Oumé barré
Axe Sinfra Yamoussoukro barré

Zone Divo
Axe Divo-Lakota et Divo-Gagnoa barré.

Zone Ouest
Axe Guiberoua -Digahio. Nombreux barrages de fortune.
Saioua. Village de Nahio. Conflit intercommunautaire


Blackson Dodo Sylvain, Correspondant/Akody.com

Laisser un commentaire

PEAK : 1690248 : 1.61 mb
MEMORY : 1471304 : 1.4 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.