Publicite

Politique : Présidentielle 2020, UDPCI, après le départ de plusieurs cadres, des coordonnateurs soutiennent Mabri

L’Union pour la Démocratie et la Paix en Côte d’Ivoire (UDPCI), mouvement politique fondé par Robert Guéï est perturbée par une crise.   
Publicite

Des cadres du parti arc-en-ciel dont le secrétaire général, le ministre Laurent Tchagba ont depuis Yamoussoukro le samedi dernier, apporté leur soutien à la candidature d’Amadou Gon Coulibaly à la prochaine élection présidentielle, marquant ainsi leur désaccord avec Albert Mabri Toikeusse, président dudit parti.

Des coordonnateurs de l’UDPCI dénoncent ce qu’ils qualifient de parodie de conclave qui s’est tenu au pied de la Basilique le week-end dernier et rappellent que, les résolutions du congrès de 2013 exprimaient clairement le désir de l’UDPCI de présenter son président, en la personne de Mabri, aux élections présidentielles de 2020.

« Celui de 2018 qui autorise l’adhésion de l’UDPCI au RHDP UNIFIE, réaffirme et renforce les résolutions du congrès de 2013 en posant comme condition, l’offre de la candidature du président de l’UDPCI aux élections présidentielles d’octobre 2020 aux instances du RHDP UNIFIE. Force est de constater que lors du conseil politique du 12/03/2020, le Président du RHDP UNIFIE, son Excellence Alassane Ouattara a présenté le candidat du RHDP UNIFIE, ne laissant ainsi, aucune alternative aux challengers d’exprimer leur ambition de briguer la magistrature suprême. Nonobstant cette frustration, l’UDPCI a promis de se prononcer sur ce choix après consultation de sa base tout en appelant les instances du RHDP UNIFIE au dialogue », relève le collectif des coordonnateurs, dans une déclaration.

C’est pourquoi les membres du collectif des coordonnateurs UDPCI de Côte d’Ivoire condamnent cette attitude qui tendrait à fragiliser leur famille politique, invitant les militants et les sympathisants à la vigilance face à ce vent de déstabilisation.

« Incitons les responsables de base, les militants et les sympathisants de l’UDPCI, à une plus grande vigilance face à ce vent de déstabilisation et à une solidarité accrue autour du président de l’UDPCI, le docteur Abdallah Albert Toikeusse Mabri. Demandons au président de l’UDPCI, le docteur Abdallah Albert Toikeusse Mabri, et à la direction du parti, de prendre à l’encontre des fauteurs de troubles, des sanctions exemplaires afin d’annihiler toute velléité d’indiscipline au sein du parti. Exprimons notre soutien sans faille au président de l’UDPCI, le docteur Abdallah Albert Toikeusse Mabri », conclu le collectif des coordonnateurs.


Blackson Dodo Sylvain, Correspondant/Akody.com

Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1715480 : 1.64 mb
MEMORY : 1498968 : 1.43 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.