Publicite

Politique : Procès à Abidjan, Blé Goudé sera jugé devant le tribunal criminel

Charles Blé Goudé, toujours en résidence surveillée à La Haye, sera bien jugé par la justice ivoirienne. 
Publicite

« La chambre d’instruction a conclu à son renvoi devant le tribunal criminel, l’ancienne cour d’Assises », a confié ce jeudi 7 novembre, le procureur général de la cour d’Appel, Leonard Lebry. 

« Il n’y a pas identité de poursuites entre les faits jugés par la CPI et ceux examinés, en ce moment par les juridictions ivoiriennes, non seulement parce qu’ils ne concernent pas les mêmes évènements mais ensuite, parce qu’ils ne couvrent pas la même période. Celle visée par les poursuites en Côte d’Ivoire est plus large », a-t-il indiqué. 

Selon le représentant du ministère public, qui voulait éclairer l’opinion publique sur les reproches des avocats de Blé Goudé, sur la chambre d’appel, les règles de la Cour pénale internationale (CPI) n’interdisent pas de poursuites pour d’autres faits par des juridictions ivoiriennes à l’endroit d’une personnalité faisant l’objet d’un procès. 

Il a indiqué que Blé Goudé est poursuivi par la CPI pour crimes contre l’humanité  consistant en des meurtres, viols et autres actes inhumains sur la période du 16 décembre 2010 au 12 avril 2012. En Côte d’Ivoire, il sera jugé pour les actes de tortures, homicides volontaires, traitements inhumains, viol, assassinat, etc. 

Le procureur général est revenu sur l’arrêt n° 67 du 24 mars ordonnant le défèrement  du prévenu à la Haye. M. Lébry a souligné que la pièce était à la disposition des avocats de la défense dans le dossier depuis le 31 octobre et qu’il était loisible de le consulter au greffe. 
« Ce sont leurs tergiversations qui ont entraîné le retard qu’ils veulent imputer au greffe », a-t-il martelé. 

Sur l’abrogation des infractions de poursuites par la loi nouvelle, Lébry Marie Léonard a précisé que la loi du 26 juin 2019 portant nouveau code pénal « a supprimé certaines qualifications  pénales mais n’a pas supprimé les faits matériels qui sous-tendent ces qualifications et qui sont susceptibles  d’autres qualifications  par la technique juridique de la requalification ».

Ce mercredi 06 novembre, le collectif des avocats de Blé Goudé a décidé de se retirer du procès. Les avocats ont estimé que M. Charles Blé Goudé ne peut pas être jugé en Côte d’Ivoire parce que les autorités ivoiriennes, y compris les autorités judiciaires, ont décidé de renoncer à leur droit de poursuivre au plan national au profit d’une juridiction internationale.

La date du procès sera fixée prochainement par le tribunal de 1ère  instance.

Paula K. avec Blackson Dodo Sylvain, Correspondant/Akody.com

Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
PEAK : 1675408 : 1.6 mb
MEMORY : 1469192 : 1.4 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.