Publicite

Politique : Reforme CEI, Sam l’Africain (NACIP)) désavoue Affi N'Guessan

Jichi Sam dit "Sam l’Africain" n’approuve pas la récente rencontre entre le président du Front Populaire Ivoirien (FPI) et le gouvernement ivoirien. 
Publicite

Le lundi 02 septembre dernier, Pascal Affi N’Guessan président du Front Populaire Ivoirien (FPI) et le gouvernement représenté par le ministre d'Etat et de la défense Hamed Bakayoko, ont renoué le contact pour relancer les débats sur la réforme de la Commission Électorale Indépendante (CEI).

Dans une déclaration publiée ce mardi 03 septembre, Sam l’Africain président de la Nouvelle Alliance de la Côte d’Ivoire pour la Patrie (NACIP) affirme que ce geste du premier responsable du FPI vise à fragiliser l’opposition au profit du parti au pouvoir.

« Dans son édition de 20 heures du 02 septembre 2019, la première chaîne de télévision nationale (RTI 1) a diffusé un élément vidéo dans lequel monsieur Pascal Affi N’Guessan à la sortie d’une rencontre avec le gouvernement sur la réforme de la CEI (Commission Électorale indépendante) est présenté comme étant le porte-parole de l’opposition ivoirienne qui dans son ensemble demande une réforme en profondeur de cette institution afin d’aboutir à des élections inclusives et transparentes en 2020, dont les résultats ne souffriront d’aucune contestation.

Au moment où l’opposition parle d’une seule et même voix, le sieur Pascal Affi N’Guessan dans son rôle de joker du pouvoir en place trouve une énième occasion de faire négativement parler de lui en engageant des actions solitaires avec le gouvernement », peut-on lire sur sa page officielle.

Affi N’Guessan demande une réforme en profondeur de la Commission Électorale Indépendante, une condition pour siéger au sein de cette institution chargée d’organiser les élections en Côte d’Ivoire.

La Nouvelle Alliance de la Côte d’Ivoire pour la Patrie (NACIP) par la voix de son président Jichi Sam l’Africain, ''dénonce cette attitude peu responsable de monsieur Pascal Affi N’Guessan visant à fragiliser davantage l’opposition ivoirienne''.

« Aussi, la NACIP s’insurge contre cette manière de faire du gouvernement qui persiste à vouloir imposer un quelconque leader à l’opposition en instrumentalisant les médias d’État. La NACIP appelle tous les démocrates ivoiriens à la vigilance tout en restant mobilisés afin de faire barrage à cette imposture », souligne la note.



Paula K. avec Blackson Dodo Sylvain, Correspondant/Akody.com



Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1720680 : 1.64 mb
MEMORY : 1501456 : 1.43 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.