Publicite

Politique : Révision de la liste électorale, la CEI explique le mode opératoire à la société civile

Le Président de la Commission Electorale Indépendante (CEI), Ibrahime Coulibaly-Kuibiert, a échangé avec les Organisations de la Société Civile (OSC) sur la révision de la liste électorale le jeudi 07 mai 2020 au siège du PNUD à Abidjan-Plateau.  

Publicite

Le Président de la CEI les a instruites sur le Chronogramme, l’état d’avancement des préparatifs et surtout le mode opératoire de la révision de la liste électorale prévue du 10 au 24 juin 2020.

Au terme de cette séance de travail avec la Commission Electorale Indépendante (CEI) au siège de l’institution onusienne à Abidjan, les organisations de la Société civile (OSC) ont marqué leur adhésion au mode opératoire du processus électoral relatif à la présidentielle d’octobre 2020.

Au cours des échanges de plus de trois heures, les organisations de la Société civile (OSC) ont fait des recommandations notamment la prorogation du délai du recensement électoral, la sécurisation des lieux de recensement, la formation de leurs agents et de ceux de la CEI et surtout la mise à leur disposition à temps des moyens pour la sensibilisation des populations.

Ibrahime Coulibaly-Kuibiert a jugé la plupart de leurs suggestions et propositions pertinentes, et a promis en tenir compte dans la finalisation du mode opératoire. « L’ensemble des organisations ont marqué leur adhésion à aider à la bonne marche de tout ce qui se fera comme opération », a indiqué Abraham Denis Yoroubat, Président du GPATE, à l’issue de la rencontre. « Nous souhaitons que ce genre de rencontres se multiplient et que cela puisse permettre de rassurer les uns et les autres sur les actions de la CEI », a-t-il souhaité.

Pour sa part, Me Cissoko Diallo du Réseau Paix Sécurité pour les femmes de l’espace CEDEAO a noté des propos « rassurants » du Président de la CEI. « Il nous a donné toutes les assurances afin que nous puissions informer les populations, les sensibiliser à des élections crédibles et sensibles », a-t-elle affirmé.

La LIDHO est également partie satisfaite. « Je salue cette approche, cette démarche d’associer tous les acteurs », a déclaré son vice-président, Neth Willy Alexandre.

Mercredi dernier, lors d’une séance de travail de la même nature avec les partis politiques, la CEI a annoncé la période de recensement électoral prévu du 10 au 24 juin 2020 sur toute l’étendue du territoire national. La Commission électorale devrait très bientôt rencontrer les organisations de jeunes et de femmes pour le même exercice.


Blackson Dodo Sylvain, Correspondant/Akody.com

Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1724120 : 1.64 mb
MEMORY : 1503024 : 1.43 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.